LOUTTRE.B

Hommage à Louttre.B

1926 - 2012

PEINDRE NATURELLEMENT

Ce qui frappe au premier regard devant les tableaux de Louttre.B, c'est la force de leur évidence, leur immédiateté et le plaisir qu'ils expriment. Louttre.B ne peint pas en partant de concept, projet ou convention de ou sur l'acte de peindre. Il peint du dedans de la peinture. Comme si ce médium était pour lui un mode d'expression aussi naturel pour exprimer l'être au monde, que peut l'être la parole, une procédure aussi simple que le fait de marcher.
(…)
On a, de nombreuses fois, écrit que ses tableaux s'enracinaient dans les paysages de son Quercy natal. Il y a peu de chance cependant que le ciel du Quercy soit rouge ou jaune comme de la paille et que les sols soient bleus comme la mer. Si ciels ou sols il y a dans ses toiles. La référence de ces « paysages » serait plutôt intérieure. Même pas des paysages d'ailleurs qui resteraient au plus près d'un souvenir, mais bien plutôt l'expression d'une poésie du sensible, de l'émotion. Les figures : silhouettes d'arbres ou de fleurs, quelques traits qui dessinent une maison, la rondeur possible d'une pomme ou l'ovale d'un citron, la courbe d'une colline, empruntent à des formes primitives, qui les conceptualisent. Elles ne se veulent pas évocatrices de sens ou assurer un rapport immédiat au réel. Ce sont des stimuli qui partent de l'intérieur de la peinture, dont ils empruntent des codes : des facilitateurs d'émotions, des porteurs d'imaginaires. (…)

Jean-Paul Blanchet, 2009

Jean-Paul Blanchet, exposition
Louttre.B, Galerie Bernard Ceysson, Paris, janvier 2010

Héloïse GUYARDRalph CUTILLORobert DELAFOSSE YLAGJulien NÉGREGeert VAN FASTENHOUTFrancesc BORDASMichel MOUSSEAUSolange BREMENSPaul SARRASSATClaude LELONGSophie LASSÈGUE  AKSOUHCarol CULTOTAna PÉREZ VENTURA