Gérard LARDEUR

Hommage à Gérard Lardeur

1924 - 2003

Le regard

L'avidité de la vie et l'approche du moi que représente l'œuvre du sculpteur ne peuvent exister sans

le regard sur l'autre.

L'avidité de la vie et l'approche du moi que représente l'œuvre du sculpteur ne peuvent exister sans

le regard de l'autre.

L'œuvre de l'un dépend de l'œuvre de l'autre, le langage plastique est un langage d'amour,

un croisement de regards.

Le Sculpteur prend dans sa main l'Univers. De l'informe à la forme, il façonne le devenir, du cœur vers la forme, il projette dans un monde cosmique.

de la terre au sublime il devient un héros.

Paris, Juin 1989
G.Lardeur
Extrait paru dans la revue "Sculpteur"

Gabrielle THIERRYJean WIDMERDoru COVRIGBernard DIDELLE Louis THOMAS-D'HOSTESong Hwa KOKaren TREVISANICaroline ZELNIK ARAMISGilles HIRZELChantal MATHIEUPierre MILLOTTEJean CAMPACosette GOURJONVéronique SABATIER