MERIGEAU Claire

Peinture
Né(e) en :1954
Nationalité :France
70 bis, boulevard Diderot
75012 Paris
GSM : 06 72 38 76 70
claire.merigeau@free.fr

Entre parenthèses - Acrylique sur toile 120x120

A propos de Claire Merigeau

Je me sens une profonde fraternité avec Claire Mérigeau.
Nos racines vont puiser dans l'eau mère de nos devanciers, ceux qui ont pataugé longtemps dans l'incertitude, qui ont érigé en règle fondamentale l'urgence à retrouver le geste primaire, primitif.

Ils ont niché le beau dans l'inconfortable, le bancal, la cassure, la rupture avec tout ce qui fait manière, qui rassure, qui flatte l'oeil, ceux qui regardent et goûtent plus le contenu que les fioritures de la coupe; ceux qui savent que rien n'est plus caché et plus résistible que la vérité, la poésie.
Ils s'appellent: Jorn, Corneille, Bram Van Veld, Atlan, Doucet, Lucebert, Mannessier, Bissière.

Rien que des explorateurs des grands dedans, des flux vitaux, des sucs in consensuels, des humeurs scélérates, tous des promeneurs crépusculaires, mangeurs de couleurs et buveurs d'ombre.
Et carrément perdus pour l'or et son nombre.

"... Alors elle passa son pinceau de la main droite à la main gauche. Elle fut comme atteinte de fièvre car les couleurs jaillissaient tant d'elle comme du lait qu'elle  avait à peine le temps de les étaler.

Au premier coup de brosse à gauche elle avait appris que le vert est trompeur, jamais là où on l'étale,

Que le bleu fait le vertige, ressemble à ces grandes dégringolades nocturnes dans nos abîmes aqueux,
Que le jaune est le plus rapide à se fixer, à sécher, à se tarir,
Que le rouge caille si fort marron qu'il faut le mélanger avec la semence
Que l'or coûte cher et fait du chichi,
Que l'indigo gueule plus fort qu'un cochon trucidé,
Que le violet souligne le possible fin du grand dessein.
Il y a les bistres encore plus entêtés que la poussière sous la paupière,
Et le noir qui s'éternise à montrer son vrai visage,
Et le blanc, le petit blanc, jamais content.

Et elle peignait, tout alentour d'elle, les miroirs et les huisseries, les citrouilles et les nids, la boue du sentier, en rose, la plume de l'oiseau, la croix des chemins, le verre de rouge, en gris, la semelle de ses godasses, la grimace du crapaud, l'ongle de son doigt, le nez du général, l'entonnoir du ministre, le camion du laitier, les oeufs de poules, tous les E de la Sainte Bible de Jérusalem aux éditions du cerf musqué, les os de poulets, les dents du sacristain, sur les chapeaux, sur la guirlande des chapeaux, sur la flamme des bougies, sur les cils des défunts, sur les plafonds du bas, du haut, sur les petites bêtes transparentes, sur les moisissures, sur le dard des moustiques, sur les souvenirs, sur le Requiem de Mozart, sur la Passacaille du Cantor, sur l'épée du jaloux, sur le mot "liberté"... et la nuit, elle peignait l'intérieur des cercueils."

René Souchaud B.
Née à Poitiers le 17 septembre 1954, Claire Merigeau travaille comme dessinatrice de décoration de 1976 à 1986 puis comme illustratrice indépendante.
Elle commence à peindre en 1987. Elle étudie à l'atelier de l'Académie de Port-Royal de 1991 à 1994, où elle obtient le grand prix en1994.
De 1996 à 1998 elle est l'élève de Martin Bissière aux Beaux-Arts de la ville de Paris.
Elle obtient le Prix Sandoz en 1995, Maxime Juan en 2008.
En 2009 elle reçoit la médaille du premier Prix de peinture au Salon des Beaux Arts de Villemomble dans le cadre « De l’Arbre au papier ».
Au Salon des Beaux Arts de Cholet 2010, elle obtient le Prix Fernand Dupré
En 2011, elle reçoit le grand prix Claire Combes de la Fondation Taylor
Claire Merigeau expose régulièrement à Paris, en province.

Claire Merigeau peint des univers imaginaires poétiques et colorés, des états d’âme habités de rythmes, de rêves mouvants, de silhouettes fantomatiques soumises à une permanente transformation et se développant dans un rapport de tension.
Elle aime travailler couleur, structure, forme et matière pour donner une interprétation d’un monde intimiste entre souvenirs réels ou inventés, elle poursuit et transpose des visions sensibles. Ses peintures offrent un riche vocabulaire d’images, de signes, de symboles expressives faites d’intuitions intérieures évoquant des formes aux multiples strates de significations.

Expositions
2011 Exposition personnelle « Réminiscences » Galerie Lehalle Paris
2010 Exposition Les artistes de la Glacière à la Mairie du 13éme
Exposition au Salon des Beaux Arts de Cholet
2009 Exposition Festival Escale d’ailleurs du Château de Plaisir (78)
Exposition Forte Pretestino Rome Italie
Galerie Lehalle 75007 Paris
2008 Exposition Salon Blanc à Tokyo Japon
Salon du Dessin et de la Peinture à l’eau dans le cadre d’Art en Capital
2007 Salon Comparaison Art en Capital au Grand Palais
Centre Culturel de Créteil (femmes créatrices)
2005 Cloître des Billettes - rue des Archives Paris
Abbaye de Pont à Mousson
Biennale d’Art Contemporain de Senlis
2004 Espace Créartis - Pré St Gervais
2003 Galerie Péniche Daphné Paris
2002 Centre Culturel de l'Isle Jourdain – Vienne
2001 Galerie St Memmie à Châlons-en-Champagne
1999 Galerie Schlumberger - Montrouge
Biennale d'Art Contemporain de Senlis
1998 Galerie Château de la Ribaudière - Poitiers
1997 Galerie de la Fondation Taylor - Paris
1996 Université de la Sorbonne galerie Soufflot. Paris
1995 Galerie Lehalle - Paris
Bulgarie - International Painting Plenary