NOBRE Christine Marie

Photographie
Né(e) en :1964
Nationalité :France
9, rue de Brisay
28700 Denonville
GSM : 06 78 99 41 74
christine@nobre.name
http://www.chrisombrelueur.com

Extrait de la série “Phares” - 2012 - Tirage numérique sur papier mat 60x45

DEMARCHE


Je travaille avec des miroirs et comme Alice de Lewis Carroll je passe de l’autre côté et voyage dans d’autres mondes où toute notion de temps et d’espace s’arrête. C’est une forme de conscience inconsciente, de rêve, de passage vers des mondes imaginaires du noir, de la lumière, des couleurs.
Je conçois des boîtes, je les éclaire et les fais vivre avec mes peintures et toutes sortes d’autres outils qui me sont propres. Ensuite je les photographie.
Je préserve des instants de ces voyages infinis dans les labyrinthes kaléidoscopiques…Les noirs ne sont pas ténèbres, les êtres sont, la lumière vibre, les couleurs vivent, les architectures s’élèvent, les visions se dessinent…rêve et imaginaire ne font qu’un…
Née en 1964, j’ai toujours été passionnée de dessin, peinture, ou image fixe ou animée.

Enfant, je participais à des cours de dessin et peinture aux Beaux Arts de Metz.

Après des études commerciales, je passais un an au Canada, à Toronto puis six ans en Allemagne, à Münich.

Il m’a fallu beaucoup de temps pour me chercher tout en continuant photo, peinture et dessin.

Encouragée de retourner à l’école, plus tard accueillie par les Beaux Arts de Versailles, s’y passent quatre années de véritable plaisir, le jugement s’étoffe, l’œil s’ouvre.
La remise en question est quotidienne, travail sur soi, voyage au fond des entrailles. C’est là que je commence à fabriquer mes « boîtes de lumière » d’où je tire mes photos, mes vidéos, ma base de pensée, mon cheminement pour aller jusqu’à la gravure et la peinture. Elles m’ouvrent plein de portes intérieures, infinies, telles des labyrinthes, elles sont le passage, le dit et le non dit, le visible et l’invisible.

J’obtiens le diplôme des Beaux Arts et l’avenir s’entrouvre, je suis libérée et commence mon vrai travail, ma vraie passion : l’image sous toutes ces formes. Ma quête est continuelle, obsédante, je cherche, je questionne, je voyage, je rêve et reste dans cet imaginaire peuplé d’ombres et de lumière…