RAPHAËL Elisabeth

Sculpture
Né(e) en :1958
Nationalité :France
30, boulevard Kellermann
75013 Paris
Tél. 09 51 92 83 35
GSM : 06 76 87 42 44
elisabethraphael7@gmail.com
http://www.elisabethraphael.com

Lumière des astres éteints - 2016 - Installation de feuilles de porcelaine sur palette, ​cendres, métal, tissu 35x80x60

Installation feuilles de porcelaine sur palette, cendres, métal et tissu

Titre : « Lumière des astres éteints »

Le mal des camps affecte toute l’humanité, individuellement et collectivement, le plus souvent de manière inconsciente. Le
nihi
lisme avait déjà commencé
son
œuvre de destruction du Nom-du-Père que le nazisme entendait parachever par son entreprise d’extermination du peuple du Livre. « La passion de l’homme moderne pour l’image au détriment de l’écrit pourrait bien résulter de cette destruction » écrit le psychiatre et psychanalyste Gérard Haddad, dans son livre « Lumière des astres éteints ».
Le nazisme a échoué, le Livre continue de chanter, mais l’humanité s’en trouve extrêmement fragilisée. « C’est précisément cette fragilité qui donne à notre temps, cette apparence de psychose généralisée ». Face à l’œuvre de destruction du Nom, il est impérieux que des forces contraires à l’air du temps œuvrent à sa réparation. Cette installation de feuilles de porcelaine sur palette, cendres, métal et tissu, invite à nous souvenir et à ne pas oublier, pour que la flamme qui s’est allumée dans le cœur de l’humanité à son origine, continue de briller.



Elisabeth Raphaël vit et travaille à Paris


PRINCIPAUX DIPLOMES

1990 Doctorat d’histoire sur la Chine contemporaine (IEP-Paris)
1985 DEA d’histoire du XXème siècle (IEP- Paris)
1983 DEA d’études extrême-orientales (INALCO-Paris)
1981 Maîtrise de chinois (INALCO- Paris)

FORMATION CERAMIQUE

1991-1997 Atelier céramique, Jérôme Bacharach, Paris
2004-2006 Sculpture terre, Ecole nationale supérieure d’art, Bourges

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

1989-2015 Chargée d’enseignement (civilisation chinoise)
1988-1997 Chargée de recherche sur la Chine
2005 Sculpteur Céramiste professionnelle
2007 Sélectionnée au Concours international de céramique de Fuping (Chine)
Prix du jury Céramique 14 Paris
2012 Grand Prix de la Biennale internationale de céramique contemporaine de Vallauris (section sculpture)
2014 Entrée dans les collections du Musée Yad-Vashem, Jérusalem


PRINCIPALES EXPOSITIONS

2006 Musée de la céramique, St Quentin la Poterie
Première exposition personnelle, galerie Caractères à Paris
2007 Premier Festival de la céramique de Paris XI
4ème Salon de la céramique d’art contemporaine – Paris XIV
2008 Musée d’art céramique de Fuping – Chine
2ème Festival de la céramique de Paris XI
Exposition personnelle « Croître en riens » Prieuré d’Orsan
5ème Salon de la céramique d’art contemporaine – Paris XIV
2009 Musée de la céramique, St Quentin la Poterie
Exposition collective « Sculptures », Le Lavoir, Clamart
2010 Exposition « Contemporary Ceramic » Galerie Besson, Londres
Exposition Centre de Céramique Contemporaine de La Borne
Exposition de céramique contemporaine, Biennale d’Andenne
2011 Exposition personnelle « Le retour au livre » Galerie Collection, Paris
2012 66ème Salon des Réalités Nouvelles, Paris
Exposition personnelle « Eloge de la caresse » Galerie accroTerre, Paris
22ème Biennale internationale de Vallauris
1er Salon d’Automne en Israël, Tel-Aviv
Exposition personnelle « L’hospitalité du Livre » Galerie Caractères, Paris
2013 67ème Salon des Réalités Nouvelles, Paris
17ème Biennale de céramique de Châteauroux
2014 Exposition « Sharing-Words » du Salon Maison & Objets, Paris
68ème Salon des Réalités Nouvelles, Paris
Exposition personnelle « The Book », Maison Française, New-York
Salon des Réalités Nouvelles hors les Murs, Pékin
2015 Exposition « Hier, Maintenant ». Galerie 19PaulFort - Paris

PUBLICATIONS

2006 Sur les traces de l’infini, dix-huit sculptures céramiques en hommage au poète Bruno Durocher, éditions Caractères, Paris
2013 Du texte à la forme, in Edmond Jabès : l’exil en partage, sous la direction de Aurèle Crasson, Hermann, Paris
Née en 1958, Elisabeth Raphaël vit et travaille à Paris.

Historienne de la Chine, l’intellectuelle, confrontée à la difficulté de dire avec les mots de l’analyse, s’engage dans un travail artistique en 2003. Ses sculptures et installations de terre, acier, plomb, bois, tissus et feuilles de porcelaine vierges ou estampées de textes bibliques, qu’accompagne une vidéo ou une bande sonore, entendent émouvoir et questionner. Elles appellent à une réaction, une interprétation, un agir, pour nous permettre peut-être de renouer avec le sens de notre humanité profondément blessée après Auschwitz.

Elisabeth Raphaël expose à Paris, Londres, Pékin, Tel-Aviv et New-York.
Grand Prix de la Biennale de création contemporaine de Vallauris en 2012, l’installation « L’Exode » est entrée dans les collections du Musée Magnelli. En 2014, la sculpture « Psaume 102 » a été acquise par le Musée Yad-Vashem à Jérusalem.