BEN REJEB Lina

Peinture
Paris
lina.ben-rejeb@ensba.fr

Sans titre - 2010 - Acrylique sur toile 210x190

Mon intérêt s’est porté sur les questions du tableau désigné comme langage de perception et de compréhension : je procède par stratifications successives. Les structures se dégradent, penchent et se désintègrent créant une dissymétrie qui force le regard à reconstituer une stabilité illusoire.

La forme dupliquée brise le blanc du fond. Elle provient de la réécriture d’une lettre ou d’un signe. Je reprends et réajuste le geste. Il s’agit d’un dédoublement stérile, de défaillance et de mémoire, de retranscription et d’annulation de gestes qui créent diverses tensions dans la toile : présence et absence, apparition et disparition du geste. Assumer l’échec du geste et le rendre perceptible fait partie intégrante de mon travail, tout geste est soumis à une réévaluation.

Le choix de la couleur est lui aussi sujet à modification. Il est question de réajustement et de reprises de l’acte initial.

Mon travail tourne autour des états et des étapes de la peinture, tout est quelque part montré.