MAZIRE Thibauld

Peinture
Né(e) en :1970
Nationalité :France
4, avenue de la division Leclerc
95170 Deuil la Barre
tibo.mazire@aliceadsl.fr
http://www.ultrabook.com/-thibauld-mazire

Les Murmures du silence - Transfert photographique, pigment colorant, vernis polyhuréthane et feuilles d'argent 90x90

Enigme visuelle, invitation au voyage et à l'imaginaire, l'œuvre de Thibauld Mazire constitue un troublant mariage entre la réflexion posée et composite de la peinture et l'instantanéité de la photographie. Le regard se confronte au vertige de la profondeur de l'image, laissée en filigrane, et à la planéité du support, pour, sous les strates successives de vernis, découvrir les trésors de l'imagination féconde de l'artiste.
Ses compositions mènent le « passager » dans des arcanes architecturaux confidentiels et impénétrables. Passionné d'ouvrages de fortification, Thibauld Mazire introduit des vues de portes, d'ouvertures empruntées à l'univers des bunkers. S'amusant de jeux de lumière, il transforme avec subtilité la laide austérité de ces masses bétonnées en un appel au mystère, à l'ésotérisme, à l'abandon. L'œil, dérouté par cette relation équivoque entre l'intérieur et l'extérieur, se retrouve dans une insécurité excitante où l'esprit, sevré d'éléments d'orientation, doit composer sa propre réalité, se créer sa propre vérité.
Rêves mélancoliques dans un paysage de ruines modernes ou volontés conscientes d'interpeller l'intérêt sur des objets délibérément oubliés, les œuvres de Thibauld Mazire nous placent dans une atemporalité méditative. Ces vestiges, tout droit sortis d'une « bunker-archéologie », se fondent dans l'harmonieux contraste entre la sécheresse rugueuse du béton et l'onctuosité velouté de la matière.
Au final, plus qu'au voyage, l'œuvre de Thibauld Mazire est une invitation à l'introspection et au fantasme, dans un monde aux tonalités de vert-de-gris et d'encre de Chine.
Thibauld Mazire, né en 1970, est diplômé en 1991 des Métiers d’art (laque) de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués Olivier de Serres à Paris.
Il enseigne le laque à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués Olivier de Serres depuis 1999.