THAV Savann

Peinture
Né(e) en :1956
Nationalité :France
9, cité du Petit Thouars
75003 Paris
GSM : 06 13 25 23 55
savann.art@gmail.com
http://www.savann-art.com

Sans titre - 2011 - Acrylique 160x130

Je suis né au Cambodge en 1956. Mon père était mécanicien et couturier. J'avais 3 ans lorsque ma mère a disparu. J’ai été élevé dans une famille dont la femme était institutrice. Le week-end, elle s'adonnait à la broderie, le point de croix, des couleurs « impressionnistes». Grâce à elle je découvre très jeune la notion des couleurs. A partir de 7/8 ans, je regarde pendant de longs moments les jeunes filles de l'école qui brodent en s'inspirant des œuvres de Picasso ou de Matisse. Je constate que je j’attache peu d’importance à la figuration. Plus tard, vers 10 ans, je découvre dans un livre un dessin très coloré ; je ne sais plus s’il s’agissait d’une œuvre de Kandinsky ou de Fernand Léger. Tous ces dessins hantent mon imagination. Je rêve de réaliser à mon tour des dessins, des peintures. Je pense que le moment est proche où je vais pouvoir réaliser mon rêve.

Je quitte ma province pour la capitale Phnom Penh où j’envisage de m’inscrire à l'école des Beaux Arts. Ma famille adoptive ne souhaite pas une carrière artistique pour moi. A 19 ans, je commence des études de médecine, mais six mois plus tard la guerre explose. Il me faut quitter le Cambodge. Je me réfugie au Vietnam où je découvre et apprends le métier de styliste. Quatre ans plus tard, je décide de partir pour la France où j’imagine de meilleures perspectives. Je souhaite toujours rentrer aux beaux arts à Paris, mais, je manque cruellement de moyens. Pour subsister, je me lance dans la coiffure. Les cours du soir aux Beaux Arts ne me sont pas accessibles. Je me mets alors à peindre chez moi, et travaille très sérieusement depuis.
De 1980 à 2000, je fréquente énormément les musées, les galeries et les artistes. En 1988 je reçois un choc en visitant l’exposition Van Gogh au Musée d’Orsay. Je loge des artistes cambodgiens et des étudiants des Beaux Arts de passage à Paris. Nous échangeons sur tous les sujets artistiques, sur notre travail... Ces amitiés me permettent de beaucoup voyager et visiter dans le monde entier des musées, des fondations, et des galeries. Je m’imprègne ainsi autant de l’art occidental que de la sensibilité asiatique (Londres, Amsterdam, New-York, Los-Angeles, San-Francisco, Saint-Pétersbourg, Côme, Singapour, Bali, Saïgon, Hanoï). En 1999 je fais ma première exposition personnelle. En 2003 l’abstraction s’installe définitivement dans mon travail.
En 2009 je fais une rencontre importante avec un peintre abstrait que j’admire : Michèle Destarac.

Mes goûts picturaux sont éclectiques, mais la peinture abstraite a ma préférence car elle s’accorde parfaitement à ma sensibilité très inspirée par la nature (intrication végétale, espaces aquatiques, vibrations de l’air, effets météorologiques…).
Mon passé perturbé est aussi souvent le ferment de mon travail. Je peins mes émotions dans des gestes lents mais aussi des faits violents. Je reste toujours surpris par mes créations.
Je continue ma recherche pour développer toujours plus mon sens artistique et l'inspiration nécessaire à mon travail.

Expositions individuelles
1999 - Mercure La Défense (Paris)
2008 2009 - Galerie Em Riem, Pnom Penh (Cambodge)

Expositions collectives et Salons
1999 - ACMP (Paris)
2000 - Salon Végétal, Jardin du Luxembourg (Paris)
2001 - Atelier Z (Paris)
2001 2002 - « Art Contemporain 2000 » (Auteuil)
2002 - Maison des Artistes du Musée Toffoli (Charenton)
2003 - Salon de Charenton
2003 - Unesco (Paris)
2003 - Techno-Centre Renault (Paris)
2004 2005 - Salon des Artistes Français (Vincennes)
2006 - Salon Rem, Pact (Avignon)
2008 - Hôtel Royal, Siem Riep (Cambodge)
2010 – Salon Comparaisons / Art en Capital (Grand Palais – Paris)