MOTOKO UÉ

Œuvres sur papier
Né(e) en :1977
Nationalité :Japon
GSM : 06 66 61 08 83
motoko_ue@hotmail.com

cosmosVI' - 2010 - Lithographie 13x26

Depuis toujours, je pense que je vis sous l'emprise de la mémoire d'existences antérieures.
Comme j'ai mes parents, mes parents ont eu leurs parents, leurs parents ont eu les leurs
parents. C'est cette mémoire que je ressens dans mon coeur, au plus profond de mon corps.
Officiellement j'ai trente et quatre ans. Cependant, j'ai l'impression d'avoir des millions de fois
trente et quatre ans. Je n'en sais pas le pourquoi, mais c'est comme ça, depuis toujours. Il y a
des gens qui pensent être restes toujours enfant. Mais moi, non ! Je suis très vieille. Car la
mémoire de mon corps a déjà un nombre infini d'existence, je ne sépare pas mon existence de
l'existence de mes parents, de mes grands parents. Cette mémoire est un fil ininterrompu, une
aventure de plusieurs centaines de millions d'années.
Motoko UÉ

..............................................

Motoko UÉ : l’empreinte de la mémoire
Motoko UÉ travaille ses toiles comme le danseur de Butô frappe le sol pendant sa danse. Son
geste paraît entièrement spontané, il ne l’est qu’en partie. Elle réfléchit mûrement avant de
débuter son oeuvre. Bien sûr il ne s’agit pas pour elle de se lancer dans une esquisse ou une
construction savante mais plutôt de retrouver des émotions, des souvenirs enfouis qui vont
guider sa main, ses bras et l’ensemble de son corps. Motoko trace des signes, des fils de
mémoire qui laissent une empreinte dessinée et parfois même griffée sur la toile. Celle-ci devient
un réceptacle du cri intérieur qui libère en vagues successives tout ce que son corps dissimule.
La toile elle-même est le corps de l’artiste, parcouru par les fils de la mémoire de ses existences
antérieures. Pour Motoko UÉ, le souvenir de nos existences passées, celles de nos ancêtres, est
enfoui au plus profond de nous et modèle notre existence présente qui n’est qu’un reflet
transitoire de notre personne réelle, liée à ceux qui nous ont précédé. Les souvenirs de ces
personnes sont inatteignables par une recherche consciente. Seuls certains moments privilégiés
permettent de retrouver non pas des images mais des sensations, des gestes, des émotions.
Son oeuvre se veut l’expression de cette recherche.
Motoko est très marquée par le travail et les théories d’artistes comme Wols, Hans Hartung ou
encore Henri Michaux. Wols privilégie le geste : c’est l’acte même de peindre qui constitue la
forme ou le sens de sa peinture. Chez Motoko le geste et sa matérialisation sur la toile sont une
seule et même chose qui porte le sens de son oeuvre. La représentation de l’artiste et de son
paysage intérieur devient la finalité de la peinture, démarche fondamentale de l’abstraction
lyrique. Mais pas seulement. En effet, dans sa forme, dans le choix des matériaux et dans le
résultat l’art de Motoko UÉ se rapproche également de la peinture classique de paysage de
l’époque des Song en chine et de la peinture classique japonaise. Or cette peinture de paysage a
elle aussi pour but de représenter l’état d’esprit et les émotions du peintre. Cette peinture
représente un lien entre l’homme et le monde qui l’environne, celui-ci permettant de représenter
les sentiments de l’artiste qui reste le sujet ultime de la peinture. Motoko UÉ, par la
représentation abstraite et lyrique de son paysage intérieur, des mémoires qui composent son
existence, lie d’une manière extraordinaire et délicate des réflexions artistiques occidentales
contemporaines à un héritage extrême-oriental qui place la subjectivité de l’artiste au centre de la
recherche picturale.
Vincent Blanchard
Conservateur au musée départemental de l’Oise
Née le 16 janvier 1977, à Aichi, JAPON
Vit et travaille à Paris depuis 2003

Diplôme d’Université Paris VIII en arts plastiques, art contemporain et nouveaux médias (maîtrise), avec mention bien, 2010
Diplôme d’Université Paris VIII en arts plastiques (licence), avec mention bien, 2009
Diplôme d’École des Beaux-arts de Versailles, section pluridisciplinaire, avec mention très bien, 2007


Études spécialisées

2010-2011 Université Paris VIII en arts plastiques, art contemporain et nouveaux médias
(master II)
2009-2010 Université Paris VIII en arts plastiques, art contemporain et nouveaux médias
(master I)
2009-2011 Ateliers des Beaux-Arts de la ville de Paris, Atelier lithographie
2008-2009 Université Paris VIII en arts plastiques (licence III)
2007-2008 École des Beaux-Arts de Versailles, en post-diplôme
2007-2008 École du Louvre, Cours du soir, histoire générale de l’art
2004-2007 École des Beaux-Arts de Versailles
2003-2004 École du Louvre, Cours du jour, Histoire générale de l’art (2éme année, l'auditrice)
2003-2004 Académie de la Grande Chaumière


Expositions personnelles

01, 2011 Au sein du Comité d’Etablissement Air France Siège, à Roissy
06, 2010 Salon de thé, chez Queen Ann, à Paris 4ème
01, 2010 Performance à la bibliothèque Université de Paris8, à Saint-Denis
06, 2009 Mairie du 7ème, à Paris 7ème
03, 2009 Salon de thé, chez Yamazaki, à Paris 16ème
02, 2009 Restaurant, chez Renaud, à Versailles
01, 2009 Galerie École des beaux-Arts de Versailles, à Versailles
12, 2008 CLAJE, Centres d’animation Reuilly, à Paris 12ème
10, 2007 Chez CITROÊN, Saint-Lazare, à Paris 8ème


Expositions collectives et salons

04, 2011 65ème Salon Réalités Nouvelles 2011, au Parc Floral de Paris, à Paris 12ème
06, 2010 Artistes dans la rue 25ème édition, à la Place du Marché Notre Dame, à Versailles
Remporté le prix " Art Comtemporain.com "
11, 2009 Salon d'Art Contemporain à la chapelle St-Jacques, à Vendôme, Vallée du Loir
06, 2009 Artistes dans la rue 24ème édition, à Versailles
02, 2009 Un peutit gout d'Asie, CLAJE, Centre d'animation Montgallet, à Paris 12ème
06, 2008 Artistes dans la rue 23ème édition, à Versailles
04, 2006 Arts & Handicap(s), Galerie École des Beaux-Arts de Versailles, à Versailles
02, 2006 Prémisses 2006, Galerie École des Beaux-Arts de Versailles, à Versailles
07, 2002 Les élèves de Ray Art School, Galerie 412, à Tokyo