MIKAÉLIAN Martine

Œuvres sur papier
Né(e) en :1952
Nationalité :France
102, rue Duguesclin
69006 Lyon
Tél. 04 78 52 92 96
GSM : 06 68 60 26 86
martinemikaelian@yahoo.fr
http://www.martinemikaelian.com

Mais… Qu'est-ce que c'est ? - 2013 - Technique mixte/papier kraft/marouflé sur chassis 100x70 (©Photo JC Gorizian)

Démarche artistique

Si d’emblée la peinture de Martine Mikaélian nous précipite
dans un concert chromatique, la vue d’ensemble du travail
révèle avant tout une quête intérieure, moteur et reflet d’une
production foisonnante. Le corpus des peintures réalisées
depuis les débuts est organisé en grandes séries, selon une
évolution quasiment linéaire. Le sens de chaque ensemble,
décelable par ses titres éloquents, est le fruit d’une économie
interne à l’oeuvre naît de la recherche précédente, et y
demeure visible : lorsque Martine Mikaelian aborde les
« maisons » au début des années 1990, symbolisées par des
formes quadrangulaires ou circulaires, qui construisent
vigoureusement l’espace, elle les conjugue avec les « corps »
de la période précédente.
Ces sortes de triangles pointe en bas, menacés de
déséquilibre, peuvent s’affronter à la stabilité du rectangle,
jusqu’à leur lente extinction décidée par le geste du
recouvrement. Cette gestualité, quoique maîtrisée, fait partie
des caractéristiques de l’oeuvre, laissant émerger la forme par
le contraste coloré et par les oppositions de matière. La riche
picturalité de Martine Mikaélian s’exprime avant tout par ces
deux vecteurs, démontrant une jubilation du métier de peintre,
atteignant parfois des dissonances rendues possibles grâce à
une admirable maîtrise du medium.
Bientôt les « maisons » s’habillent de tracés furtifs, annonçant
dès 1993 l’apparition de l’écriture. Comme si la peinture de
Martine Mikaélian rendait visible l’évolution de l’espèce
humaine, nous pouvons lire dans la succession des peintures
la conquête de la trace, lorsque l’abri est gagné. C’est à sa
mémoire personnelle que l’artiste se réfère, plongeant sans
compromis aux sources de sa propre histoire, l’Arménie, et
son écriture. Les tracés prennent alors une valeur universelle,
celle de la dignité humaine dans la volonté de transmettre. Les
compositions sobres laissent plein champ à la somptuosité
chromatique. Plus que jamais, la bidimensionnalité de la
peinture est mise en évidence, rendue manifeste par ce
double langage de la figure et de l’écriture.
Réalisé dans une tension qui guide l’action, soumis à une
répétition qui pousse le sujet jusqu’à son épuisement, le travail
de Martine Mikaélian incarne l’oscillation entre conscience et
création qui est l’oeuvre dans toute peinture. La succession
des thèmes abordés – des maisons aux écritures, des
apparences à l’intériorité – obéit à une logique personnelle à
l’artiste, associant la recherche d’un langage plastique à
l’évolution de sa réflexion, investissant toute la production d’un
contenu symbolique.

Françoise Lonardoni-Adilon
MARTINE MIKAELIAN
PEINTRE – www.martinemikaelian.com
Expose depuis 1983

PRINCIPALES EXPOSITIONS

LYON GALERIE ATHISMA
GALERIE BELLECOUR
GALERIE D'ART ACTUEL – LACHASSAGNE
BIENNALE DE LA DANSE
GALERIE PASSERELLE
GALERIE L'OEIL ECOUTE

VIENNE GALERIE ARTO

PARIS GALERIE BASMADJIAN
GALERIE PEINTURE FRAICHE
VIADUC DE L'ART – EXPOSITON INTERNATIONALE
SALON DU DESSIN ET DE LA PEINTURE
A L'EAU – GRAND PALAIS
SALON REALITES-NOUVELLES

MARSEILLE GALERIE LE CENTAURE

GRENOBLE GALERIE JEAN CLAUDE DAVID
GALERIE CUPILLARD
1/2



SAINT ETIENNE GALERIE POINTE CADET

SAINT TROPEZ GALERIE CUPILLARD

BRIGNOLES BIENNALE INTERNATIONALE D'ART
CONTEMPORAIN

TOULON GALERIE SAINT LOUIS

CAHORS FESTIVAL TRACES CONTEMPORAINES

MUNICH (ALLEMAGNE) GALERIE ANAÏS

NEW YORK (USA) INTERNATIONAL ART COMPETITION

STOCKHOLM (SUEDE) FOIRE DE STOCKHOLM

ROME (ITALIE) CENTRE CULTUREL

TOKYO (JAPON) FUNABASHI GALLERY