KAARTUZ-ETIENNE Jean-Michel

Sculpture
Né(e) en :1964
Nationalité :France
Cherlieu
38380 St-Pierre de Chartreuse
GSM : 06 81 03 08 36
j.m.kaartuz@kaartuz.fr
http://www.kaartuz.fr

La colère du ravin - 2013 - marbre de Tarentaise 80x90x100 (©jean-michel Kaartuz-Etienne)

Quatre mots clés pour un geste

Ce qui fonde mon travail






Pierre : C’est avec elle que j’ai envie de travailler. Parce qu’elle structure une partie de mon corps, parce qu’elle est la chair minérale sous la peau organique du paysage, parce que nous l’habitons — crue ou cuite. Parce qu’elle est lourde, dangereuse. Parce qu’elle s’enracine dans une histoire du monde faite de paroxysmes lents, de chaos tranquilles éloignés de l’échelle du temps de notre quotidien.

L’intempérie: les intempéries sont une somme de petites morts qui usent, fatiguent, ruinent, tuent. Appliqué à la pierre —et bien sûr à d’autres matières— le langage de l’intempérie se déploie en une multitude de formes et traces qui deviennent comme un alphabet que l’on peut ensuite combiner pour fabriquer un objet. L’intempérie naturelle (dont je ne suis que spectateur) ou artificielle (qui me fait être acteur/sculpteur) produisent toutes deux des migrations : concrétions, poussières, sables, éclats, dont je peux m’emparer aussi.

L’excroissance: lorsque l’intempérie vient du dehors et s’approfondit dans l’intérieur, l’excroissance prend naissance au dedans et se déploie au dehors. Les équilibres entre les forces de l’intempérie et celles de l’excroissance donnent parfois aux formes un caractère propre qui les fait exister comme chose. L’intempérie céde à l’organique. Si à mon tour je me mêle de ces équilibres j’ai le moyen de faire exister un objet.

L’objet étrange: je réalise des objets qui peuvent s’appeler des sculptures. Je les construis pour qu’elles deviennent des entités que l’on va rencontrer dans l’espace public ou au moment d’une exposition. Pour que la rencontre soit réelle, je travaille à leur insuffler une étrangeté par une proximité à notre corps en même temps qu’une distance. Quand j’échoue, je retombe au stade d’un motif décoratif. Quand je réussis à installer cette étrangeté, c’est comme si une pensée habitait la sculpture et fait présence.



Je travaille sur les moments particuliers qui voient la beauté devenir inquiétante, l’étonnement prendre habitude, la dimension perdre proportion, la différence se fondre dans l’uniforme.
Ces moments empreints d’ambiguïté, à l’interstice des réalités, à la dynamique entraînante, je tente de les incarner dans des objets, des sculptures, des photographies et des encres et dans la rencontre avec l’autre.
C’est une tentative permanente d’état poétique.

Né en 1964 sous les pentes du Mont Rachais (Isère - France)

1967 Commence à ramasser des cailloux
1979 Ne vit plus que pour les parois, les gorges, les gouffres et les cratères
des Alpes et montagnes du monde. Etudie la géographie à l’Université de
Grenoble, écrit des articles pour des revues de montagne et encadre
des trekkings culturels en Asie.
1991 Apprend le façonnage de la pierre et installe puis anime un atelier en Chartreuse. Travaille dans le domaine des mobiliers et monuments historiques. Formateur.
2003 Après des années de domestication de la pierre crue et cuite, s’abandonne à la sculpture des pierres sauvages dans un esprit contemporain.

Galerie du Larith – Chambéry – France – Mars 2003 (collective)
Salon L’Espace M&O - Paris - Septembre 2003 & Janvier 2004 (personnelle)
Galerie du Larith – Chambéry – France - Juin 2004 (personnelle)
Festival du Film de Sculpture - St. P. de Chartreuse – France – Juillet 2004 (collective)
Galerie Varnier - Paris – Janvier 2004 (pièces en résidence)
Galerie de Chartreuse – Sappey/Grenoble – France – janvier 2005 (duo)
Carrefour des Arts - La Louvesc – France - été 2005 (personnelle)
Galerie Moulin des Acacias – Fontanil/Grenoble – France – Fevrier 2006 (collective)
Les Printemps d’Evian – Evian - France - March 2006 (collective)
Les demains du Baroque– Chambéry – France – Octobre 2006 (collective)
Printemps des sculptures – Ecully Lyon – France — Juin 2007 (invité d’honneur)
Galerie de Chartreuse Sappey/Grenoble – France – octobre 2007 (personnelle)
Festival International Berlioz – Côte St. André – France – août 2008 (collective)
Salon de Lyon & Sud est – France – Novembre 2008 (collective)
Salon Réalités Nouvelles – Paris – Avril 2009 (collective)
Grand Théâtre du Dôme - Albertville - Janv. Févr. Mars 2010 (personnelle)
Salon Réalités Nouvelles – Paris – Avril 2010 (collective)
Salon Réalités Nouvelles – Paris – Avril 2011 (collective)
Galerie de la Chapelle - Genève - Novembre 2011 (trio)
Salon Réalités Nouvelles - Paris - Avril 2012 (collective)
Moulins de Villancourt (Grenoble - Echirolles) - octobre 2012 - (RN Hors les Murs, collective)
Fête des Feuilles Art Nature - LYON - In situ Cllective - Novembre 2012
L’Art dans les chapelles de la Drôme des Collines - Installation In situ - Juin 2013 (personnelle)
Espace Vaugelas - AIX-LES-BAINS - Janvier 2014 (personnelle)
Chapelle de la Salette - Les MEES - Juin / Juillet 2014 (personnelle)
Atelier Ouvert Région Rhône -Âlpes - Octobre 2014