SADDI Maura

Peinture
Né(e) en :1959
Nationalité :Italie
Via Fausti
9010 Cortoghiana (Ca) - Italie
Tél. 0781 60253
buosisaddi@tiscali.it
http://web.tiscali.it/saddi

ASSEMBLAGE - 2003 - Huile sur toile 100x100

Maura Saddi

Les signes sont émanation de sentiment et le résultat d'une oscillation calibrée entre le plaisir de la création et la rigueur morale de la forme.
Dans l'ordre du cadre, on voit s'amonceler les forces du désordre qui acceptent de s'inscrire, et le vide également s'incline entre les différents volumes.
La reproduction d'un signe ne se produit pas de façon mécanique, mais tend, au contraire, à toujours réaliser des variations subtiles et imprévisibles qui créent dans la chose reproduite un déplacement qui tend à d'imperceptibles différences. Il suffit d'une variation minime pour créer une substantielle diversité.
L'œuvre fond de cette façon son sens dans la création en soi, dans la discipline qui fait du langage un système, l'effet d'une mentalité.
En travaillant sur le glissement du signifiant, sur des chaînes de dissonances et des analogies visuelles, la surface du cadre devient le terrain où se meuvent des forces intérieures à l'image construite sans points privilégiés. Les signes décrivent un univers où eux-mêmes subissent des symbioses continuelles, articulations de formes géométriques primaires capables d'exprimer une sorte d'intensité personnelle.
Une constellation de signes ouverte vers des points de force différents habite l'espace de l'œuvre.
Dans la tentative de dépasser la stagnation de l'œuvre, je compose, je déstructure en pièces uniques (autonomes par elles-mêmes) et je recompose en un assemblage qui devient une nouvelle œuvre.
Le signe et la couleur restent éloignés entre eux. Le noir et blanc est une constante dans le processus créatif, car il permet une majeure attention au processus constructif.

Maura Saddi est née le 8 mars 59 à Carbonia (CA) en Sardaigne.
Dans les années 80, elle abandonne ses études universitaires à la faculté de jurisprudence pour se consacrer à la peinture. Elle passe initialement par la figuration, ensuite sa recherche s'évolue en abstraction géométrique.
Sa première exposition individuelle en 1979. Depuis 94, elle entreprend une série de voyages, rencontrant ainsi divers artistes: en 94 à Paris, en 95 à New York, en 96 à Londres, en 97 en Suisse et à New York, en 2002 à Berlin, en 2004 à Paris. En 95 débute son expérience expositive avec le groupe «Concreto» dirigé par Ermanno Leinardi.
En 96, au musée d'Art Contemporain de Villanovaforru, elle est présentée dans le catalogue de la personnelle d'Ermanno Leinardi.
En 97, elle expose en Suisse. Entre 96 et 2002, elle participe à diverses expositions organisées par le centre d'Expérimentations Artistiques Contemporaines «Man Ray» à Cagliari. Toujours en 97, une exposition dans la Vieille Mine de Monteponi, à Iglesias.
En 98, la Province de Sassari achète deux de ses oeuvres pour sa collection «Art Contemporain».
En l'an 2000, elle inaugure son studio personnel «SPAZIOSTUDIO» où elle travaille.
En 2003, elle devient co-fondatrice du groupe 1+1+1, et elle expose au Musée d'Art Contemporain «Sa Corona Arrubia».Toujours en 2003, le Musée d'Art Contemporain de Calasetta achète une de ses oeuvres pour sa collection permanente. Maura Saddi expose également avec Peter Staechelin, peintre récemment disparu. En 2004, c'est le musée municipal de Taverna (CZ) qui acquiert une de ses oeuvres pour son secteur Art Contemporain; elle est en outre invitée à participer au «Projet Editorial pour le Signet» (éd. Ilisso), avec la création de trois signets.
En 2004, elle expose à Paris. Toujours en 2004, elle s'occupe de l'organisation et de la publication du catalogue de son exposition individuelle à Carbonia, dans la tour municipale.
En 2005 c'est le musée de Montbeliard qui acquiert une de ses oeuvres pour son secteur Art Contemporain. Cagliari - exposition - URBS - Fondation pour l'Art Bartoli-Felter - Rotary International. Elle est en outre invitée à participer au 59e Salon des Réalités Nouvelles – Parc Floral de Paris.
Actuellement, elle vit, travaille et enseigne à Cortoghiana.
Catalogues d'expositions – Prèfaces et textes: Ermanno Leinardi, Mariolina Cossedddu, Gianni Murtas, Marco Manca, Alessandra Menesini, Raffaella Venturi, Maria Dolores Picciau, Roberta Vanali, Gabriele Iezzoni, Fernand Fournier