BLOCH Lise

Œuvre sur papier
Nationalité :France
152, boulevard Murat
75016 Paris
Tél. 01 46 47 53 95

"Né d'une algue" - 2004 - Gravure 50x65 cm

Le désir de créer est souvent, chez Lise Bloch, stimulé par la rencontre avec l'inattendu,
l'étrange... L'émotion née de cette confrontation réveille des souvenirs jusque là profondément
enfouis: "En faisant de la gravure, je retrouve des gestes, des sensations de mon enfance et, en
même temps, les moyens de traduire ce qui a nourri mes réflexions."

Les oeuvres gravées et peintes présentées ici ont été réalisées à différentes époques.
Cependant, ce qui s'en dégage et en fait l'unité, c'est une impression de violence, de densité, de
mondes cachés renfermant les forces de la vie, de la mort et les énigmes qui les accompagnent.

La richesse des recherches dans l'utilisation des matériaux et des techniques attisent
notre curiosité.

L'empreinte, technique privilégiée dans la gravure, met en jeu des éléments disparates, des
objets insolites, témoins de l'action du temps ou de la main de l'homme. Elle n'est qu'un point de
départ, suivi d'un long travail de composition. L'oeuvre réalisée révèle émotions, images, souvenirs,
tels ceux du rêve, et d'événements traumatiques de notre histoire contemporaine ou d'ordre
personnels. L'empreinte est aussi bien jeu d'enfant que trace de la mémoire et du deuil.

Les matières brutes, contact avec la nature, substitut de sa représentation, favorisent les
réminiscences de gravures rupestres.

Le travail sur les noirs, les terres et les rouges, crée un univers dynamique, mais parfois
fermé sur lui-même. La recherche autour du blanc a modifié le rythme d'élaboration, devenu plus
lent. Il contraste avec l'impulsivité du geste dans les oeuvres précédentes. De ces blancs naît un

espace transparent, aérien.

Les archéologues cherchent à remonter aux origines à partir de signes qu'ils découvrent et
s'efforcent d'interpréter. Comme les hommes ont gravé dans le roc il y a des milliers d'années, le
peintre utilise aujourd'hui les signes de son langage personnel.

Si l'oeuvre d'art reste à interpréter, elle demeure, avant tout, appel à notre sensibilité, à nos
émotions.

Héléne Bubost
De 1984 à 2OOO 3 expositions collectives
à Paris

• Marché de la Poésie, Maine du XIII°, Pans

• Grand Palais - Espace Eiffel-Branly

Salon dc la Jeune Peinture Réalités nouvelles - Contemporaines

• Musée de Clamart (Livre d'artiste)

• Galerie Municipale de Vitrysur-Seine

• Salon de l'Estampe, St. Quentin-en-Yvelines

• Atelier Mémoire, Issy-les-Moulineaux

• Pavillon des Arts, Paris


à l'étranger

• Palazzo Comitini, Palerme

• Galéna d Graphica, Venise

• Galerie Chagall, Haifa, Israel

• Eglise de Loulé, Portugal


Expositions personnelles

2000
1999
1998
1993
1992
1990
t988


Illustrations

• Galerie "Train de Vie", Paris

• Centre Culturel Jussieu, Universités Paris 6 et 7

• Musée des Merveilles, Tende, Alpes Maritimes (Annulée) /

• Galerie Municipale de Vitry-sur--Seine

• Galerie 125, Paris

• 'Les Temps Modernes", Orléans

• Centre Culturel Jussieu. Universités Paris 6 et 7


1997 Gravures dans les revues Sciences Sociales et Correspondances Freudiennes


Réalisations audiovisuelles


• vidéo

1997 Mémoires d'ombres
1973 Création - Procréation


• montages audiovisuels (Ministère de L'Education Nationale)

1967 Le Corbusier -Vasarrely


Interventions

1982 Banière pour Aida (Théâtre du Soleil)
1975 Fresque collective, Plessis-Rohinson