VINCA

Peinture
Né(e) en :1969
Nationalité :France
Atelier ‘La Source'
35190 Saint Pern
Tél. 02 99 66 71 46
GSM : 06 87 07 75 06
vincartist@hotmail.com
http://www.vincartist.com

"Argence pulvérulente" 2006, 73x92cm, pigments, huile sur toile de lin

Transcender le corps.
Atteindre un degré de spiritualité de l'être.
Dans la peinture de Vinca, la matière et la lumière réalisent une fusion entre l'esprit et la corps.
Entre ciel et terre, le créateur et le spectateur tentent toujours de trouver leur liberté…
La toile donne à voir la magie des éléments.
Elle propose un voyage abstrait sublime parfois réjouissant où angoissant selon le regard de chacun.

Maryan Lorin.
VINCA: petite fleur sauvage bleue

1969 Date merveilleuse de sa naissance en région de Loire
1984/1988
Pratique de l'estampe à la manière des maîtres chinois
Découverte de la philisophie occidentale

1988/1991
Concours d'entrée à l'école nationale supérieure des arts appliqués et de métiers d'arts Olivier de Serres à Paris (15ème)
Pratique du dessin et de la sculpture d'après modèle des cours du soir que propose l'école avec Monsieur Sauvat ainsi que l'école municipale des Beaux Arts d'Argenteuil (95)
Voyages aux Indes, au Ladakh, au Zanskar, au Maroc et en Israël.

1992/1999
Période des grands paysages d'abstraction lyrique.
Découverte de la poésie de Roger Caillois et de son univers "minéral" (trésor du musée de l'homme).
L'interaction de ses découvertes et de ses rencontres propulse l'artiste en herbe dans un passionnant travail de recherche plastique pour traduire des paysages intérieurs dans lesquels, par alchimie métaphorique, la terre
matrice devient chair, l'eau devient sang, la beauté et la sensualité de la pierre deviennent égales à celle de la femme.

1999/2000
Période obsessionnelle des nus et des fragments de corps.
Le corps devient paysage, grand champ d'expérimentation plastique et prétexte au voyage pictural de grande dimension.

2002
Retour partiel à l'icônicité du corps.
Le corps peint trouve son essentiel de beauté dans des jus laiteux très peu pigmentés, souligné d'un trait sobre, tendre, tâtonnant et autoritaire à la
fois.
Voyage en Californie.

2003/2005
Expression du corps dans sa structure essentielle, ligneuse et veineuse (telles ces peintures rupestres sur leur support minéral) et dans toutes la sensualité de la matière peinte.
Construction de "corps-paysages féminins" en trityques et diptyques pour travailler sur des surfaces plus larges. Après cette période intitullée "torsitudes" commence une nouvelle série: "spirition" où la recherche consiste à transcender le corps, atteindre un degré de spiritualité de l'être, de la vie. Dans cette quête, l'élément organique et la lumière se
font corps et esprit. La place de l'homme? c'est à chacun de la trouver, de se situer. Entre terre et ciel, chaque spectateur tente de se positionner à
différents instants de la vie. Le peintre ici a trouvé sa place et y joue un rôle: il est un simple observateur, un simple véhicule qui donne à voir la magie des éléments lors d'un voyage abstrait parfois illuminant,
réjouissant ou angoissant. Ce n'est que le début d'un grand voyage...

2006/2007
Période de recherche sur la thématique du "fil de soi": travail sur une traduction du corps aimé, le corps transformé, le corps blessé, fragmenté, déchiré puis recousu, en voie de réconciliation et d'unification avec l'esprit qui l'habite, en toute transparence. S'en suit la période "argence": ce fruit métaphorique moiré est issu d'une graine d'Amour qui a traversé des déserts de silence, craquelé par leur aridité, qui a plongé dans des cratères de colères croyant y trouver une source
hydratante...réapparue des kilomètres plus loin dans une friche affective, elle a germé sous des torrents de pluie et de boues étouffantes...pour
s'épanouir dans une clairière humide et fraîche d'une humanité rayonnante d'Amour et de spiritualié.
Le voyage continu...