TIBA Moussa

Peinture
Né(e) en :1939-2014
Nationalité :France-Liban
Responsable Oeuvres Moussa Tiba
Wafa Tiba
Tél. +971555184611
wt@bshsoft.com

De l'ombre de Verdun - 180x96

De l’Ombre de Verdun
Toile : 180 x 96 cm 2013


Nous sommes nés, et vous êtes nés dans une période de lutte acharnée surtout entre les deux parties de la terre, toujours en perpétuels conflits, l’Orient et l’Occident. La vie est un cyclone qui explose dans la nuit des temps comme l’irruption d’un volcan… Elle est comme les vagues géantes d’une mer houleuse : par contre elle est le principe d’une sérénité universelle qui se contredit avec le mouvement destructeur.

Cette construction destructrice se passe chaque instant pour perpétuer le phénomène de la naissance et de la mort.

Moi, « Moussa », je suis né avec la deuxième guerre mondiale la plus meurtrière de l’Histoire de l’Humanité. Mais avant cette guerre mondiale il y a eu d’autres terribles guerres par leur destruction et leurs victimes où tous les droits humains ont été bafoués surtout par les exactions et les exterminations de plusieurs millions du genre humain. Ces guerres ont séduit à mort tous les êtres vivants et beaux.

Nous pouvons mentionner les guerres et les batailles qui ont caractérisé leurs époques comme « Verdun », « Hiroshima », guerres de Vietnam, d’Afganistan, de l’Irak, de Gaza (Palestine) ou même du Liban. Ajoutons les combats qui se déroulent partout dans le monde : en Afrique, Au Yemen, en Lybie et surtout ce qui se passe en Syrie.

Même avant trois mille ans, la région de l’Est de la Méditerranée était le théâtre de guerres qui ont détruit des villes entières en les brûlant avec leurs habitants. Nous pouvons citer les batailles de Qadesh, Marathon, Chirouée, Issos Teutoburg, Jérusalem, Constantinople, Kalha, Trafalgar, Waterloo, et Alger où les armées affrontaient pendant des années, en envoyant des millions pour mourir dans la fournaise de la guerre.

Je suis devenu comme celui qui porte l’empreinte de la guerre dans son corps, comme un microbe qui ne me quitte pas complètement.
Ce microbe a dépassé le corps pour s’installer dans l’esprit et même dans la pensée. Et moi, comme les producteurs de la beauté, j’essaie de dépasser les catastrophes humaines en les englobant dans ma peinture, espérant éradiquer le mal qui répand la terreur sur notre planète bien aimée.

Je suis voué au dialogue et à l’art qui scrute la profondeur de l’âme humaine. Je peins les malheurs même si ils sont masqués par la pollution du monde à travers le grand péché mêlé au Mal absolu et inconnu. Je m’inspire des difficultés quotidiennes et historiques, des conflits existentiels même entre des frères comme entre Caïen et Abel. Je m’inspire des actes de guerre, de génocide et de terreur, espérant les dénoncer dans mes œuvres concentrées sur ces manifestations.


Ainsi la bataille de Verdun représente le massacre humain par excellence qui se répète partout dans le monde en envoyant les innocents à la boucherie des détenteurs de l’autorité.

Moussa TIBA
citoyen du monde
est né au Liban en 1939.

Diplômé de l'académie des BeauxArts de Beyrouth en 1961 et de Rome en 1967, il vit et travaille à Chartres depuis 1986.
Principales expositions personnelles Beyrouth, Rome, Damas, Québec, Paris, Munich, Chartres et Belfort (musée d'art et d'histoire).
Principales expositions collectives Beyrouth, Egypte, Brésil, Koweit, Irak, Paris, Norvège, Londres, Spier et Chartres (musée des BeauxArts).