DRIESSENS Antonius

Peinture
21, rue du Temple
30350 Cardet
Tél. 09 50 88 50 21
GSM : 06 79 33 37 05
contact@antoniusdriessens.com
http://antoniusdriessens.com

Cube décalé - 2017 - assemblage bois vieilli et bois brûlé 150x66 (©photo Antonius Driessens)

Les thématiques principales sont l'érosion naturelle, l'espace et le temps. Mes œuvres sont créées avec du bois de récupération qui a vieilli de longues années et qui a été signé par le temps et les éléments. Ces défauts sont mis en valeur et le contraste entre les différents types d'érosion crée une harmonie cohérente. L'aspect lisse des planches brutes s'opposent à l'aspect plus cellulaire des planches brûlées, comme les formes géométriques des assemblages qui dialoguent avec les formes organiques du bois vieilli. C'est cette simplicité qui héberge la richesse de la matière première qui dévoile un passé, une histoire qui inspire le respect, suscite la réflexion du spectateur. Dans mon travail, la notion de temps rejoint la notion d'espace. Le temps et l'espace forment l'univers qui nous entoure et dans lequel nous vivons. Les planches en bois étant un matériau de construction, il était logique pour moi de reconstruire à nouveau un espace en recyclant ses planches déjà utilisées pour une construction. Les planches de bois nous représentent aussi en tant qu'être humains dans la mesure où chacun a un passé, une histoire, des défauts et des qualités. Cela nous rend unique et intéressant. C'est cependant superficiel et au delà de notre apparence, et au delà de notre première impression, nous ne connaissons pas une personne à l'intérieur en regardant simplement son extérieur.

Antonius Driessens se définit comme sculpteur écoresponsable en bois brûlé et bois vieilli. Ses œuvres sont réalisées avec du bois de récupération qui a vieilli des années et a été dégradé par le temps et par les éléments. Antonius Driessens met en avant les défauts résultant de ce long processus de transformation et souligne les contrastes entre les différents types d’érosion. Les planches brutes, plus ou moins lisses, s’opposent ainsi à celles dont la surface, devenue grumeleuse, a été brûlée. Avec cette matière première aux caractéristiques physiques contrastées, il réalise des pièces murales géométriques qui donnent l’illusion du volume. Les perspectives y sont arbitrairement accentuées, les points de vue et de fuite inattendus. La simplicité superficielle du processus masque une profonde réflexion sur l’illusion, sur la relativité de la perception de l’espace et du temps, sur le recyclage et le détournement, sur l’opposition entre matières vivantes et inorganiques… Louis Doucet
Né à Wessem, Pays-Bas. J'habite en France depuis 2001.
Etudes
Design Academy Eindhoven (NL)
Ecole des beaux arts Utrecht (NL)
Expositions
2017
SIAC, salon international d'art contemporain Marseille, lauréat Prix du public
Galerie Tournemine - Gstaad - Suisse
2016
SIAC, salon international d'art contemporain Marseille
Macparis 2016 - Paris
Galerie Tournemine - Gstaad - Suisse
Base'Art - Fréjus
Consul'Art - Marseille
2015
Galerie Tournemine - Gstaad - Suisse
Macparis 2015 - Paris
Galerie Art Riviera, Opio
SIAC, salon international d'art contemporain Marseille
Salle Pavillon, Mairie Aix-en-Provence
Consul'Art - Marseille
2014
Galerie Les Amis des Arts – Aix en Provence
Artoulouse, salon d'art, vente aux enchères
SIAC, salon international d'art contemporain Marseille
Espace Beaujon, 8ème arr. Paris
2013
Maison&Objet / CRAFT espace artistes - Paris
Salon d'art contemporain créateurs d'aujourd'hui - Valbonne
Sm'art - Aix-en-Provence
Rayol-Canadel-sur-Mer-Les jardins de méditerranée - Résonance autour du bois
2012
Project'Isle – Isle-sur-la-Sorgue