ROCHE Guillaume

Sculpture
Né(e) en :1961
Nationalité :France
9 rue des Hautes Prasles
91580 Etrechy
GSM : 06 30 60 91 52
hello@guillaumeroche.com
http://www.guillaumeroche.com/

Exclos 174-2015-Sculpture inox 42x44x35

À 15 ans, Guillaume Roche réalise sa première oeuvre en acier. Depuis, il pratique toutes les sculptures, multiplie les rencontres, enrichit son « langage » et ses techniques. Une expérience qui, depuis 1992, lui permet de vivre de son art : la création de monumentales sculptures en acier.

Après son diplôme de l’École nationale supérieure des arts appliqués, à Paris, il fonde l’atelier Pantoplast Sculpture. Il assiste César, Dali, Dubuffet, Demiller, Derbré, Garouste, Mittorag dans leurs réalisations monumentales. Aidé de 17 artisans d’art, sculpteurs, mouleurs, patineurs, ils réalisent modelages, moulages, reproductions et agrandissements statuaires pour les musées nationaux. Ils conçoivent de gigantesques décors de théâtre et de parcs d’attractions.
Son attirance pour l’architecture, son goût pour le monumental, le poussent à prendre la responsabilité de chantiers de grande envergure pour l’entreprise d’agencement Millet. Il y collabore avec des architectes comme Christian de Portzamparc et travaille à de prestigieux projets : la salle de concert de la Cité de la musique, la décoration de l’hôtel Meurice à Paris ou de la boutique parisienne Shiseido…
En 2003, la ville de Colmar lui propose la réalisation d’une réplique de 12 m de la Statue de la Liberté, à l’occasion du centenaire de la mort de Bartholdi. Amusé par le clin d’œil historique et séduit par le gigantisme du projet, il accepte ce défi technique et réalise avec une équipe de neuf personnes l’agrandissement en terre et le moulage en résine.
En 2005 la ville de Valenciennes lui confie la création d’un parcours artistique autour de cinq œuvres, tirées de son musée des Beaux Arts, qu’il mettra en scène dans l’espace public.
En parallèle, dans son atelier essonnien, il se consacre à ses propres créations. Montauban le remarque lors d’un symposium et lui achète sa première sculpture monumentale.
Depuis, lauréat de nombreux concours, ses créations d’inox intègrent les aménagements urbains de villes françaises : Contrexéville, Montauban, Valenciennes, Colmar, Avrillé, Vert le Petit, Chilly-Mazarin, Ollainville, Arpajon, Sénar…
Les municipalités françaises le sollicitent et les institutions internationales ne sont pas en reste. Invité par le Ministère de la culture chinois, en 2011, il est membre honoraire de l’Académie Nationale de Sculpture de Chine, suite à un cycle de conférences à Beijing, Nanjing et Chang Chun sur le thème « comment traiter les relations entre la sculpture et le paysage urbain ? ».
Ses œuvres sont depuis proposées en galerie internationale : Italie, Dubaï, Japon, Miami, Inde. Ses sculptures ont été présentées à la Design Week de Singapour en mars 2014 et 2015.