HADENGUE Christian

Œuvres sur papier
Né(e) en :1949
Nationalité :France
Chemin de la Découverte
11260 Fa
GSM : 06 67 47 55 39
christianhadengue@gmail.com
http://www.christianhadengue.blogspot.fr

Mouvement-2013-Encre de chine sur papier de riz marouflé sur toile 146x115

Christian Hadengue dit lui-même, en quelque sorte, "peindre en aveugle", sans souci de représentation figurante. Pour impulser le geste, le seul appel est à l'énergie intérieure. Le flux du Tao est là, et l'union homme/nature, si chers aux civilisations extrême-orientales, dont cette oeuvre s'est imprégnée à la source. Etats du monde et états d'âme ne font qu'un dans ces enchevêtrements de forces vitales, lignes cosmiques ou courants sismographiques. Les montagnes, les nuages, le vent et les torrents semblent être là, dans une presque présence, affleurante, allusive. L'air y féconde la terre. L'eau, le sang, la sève et l'encre sont une seule et même substance dans la fluidité dont le papier s'est nourri, enivré, dans ses vaisseaux, ses veines, ses artères, dans l'opacité de sa chair profonde, comme dans la transparence de son épiderme. Ce qui s'est imprimé dans la porosité du papier, c'est la tension essentielle, qui anime toute matière, tout être, et lui insuffle vie.
Alice Baxter
Christian Hadengue est né à Versailles en 1949, dans une famille d’artistes et de fonctionnaires, il fait ses études à Paris, en 1968 rejette radicalement l’enseignement académique et part vivre environ dix ans en Amérique du Nord (Mexico, Berkeley, Los Angeles, Vancouver, Montréal). Emigre en Colombie Britannique à Vancouver, ayant rompu toute relation avec la France.
Il s’installe dans les Pyrénées à la naissance de son fils en 1979, construit un atelier de céramique afin de travailler le volume pendant 15 ans, les procédés thermiques le guideront vers des œuvres en verre thermoformé ainsi qu’en bronze, encouragé par Barry Flanagan. En 1995 la Fondation Lee Krasner Jackson Pollock lui permet de créer un atelier d'estampe taille douce.
Bourse du Centre Européen d'Actions Artistiques de Strasbourg pour une résidence au Laos, 2007/2008.
Depuis 2001 il se consacre exclusivement à la peinture sur toile, l’estampe et la photographie numérique.
Il mène une constante recherche sur la « dé-figuration » de l'image, un langage basé sur le geste et la séquence, en référence à la notion de rythme. Une iconographie de l’équilibre en question.
Une œuvre qui n’adhère à aucun mouvement artistique spécifique.
Réalise de nombreux livres d’artiste, en particulier avec Valérie Schlée, poète.