LANORE Alban

Sculpture
Né(e) en :1966
Nationalité :France
La ferme du château de la Diablesse
37330 Marcilly sur Maulne
GSM : 06 12 12 24 21
alban@lanore-sculpteur.com
http://www.lanore-sculpteur.com

Petite stèle I - 2017 - Bronze à patine noire 22,5x13,5x5,5 ( ©photo Lanor)

Les formes hiératiques créées par Alban Lanore, font parler les fibres du bois. L’acacia, le chêne ou le tilleul surgissent, métamorphosés comme les termes d’un alphabet géométrique qui ne s’impose ni début ni achèvement. Ces variations sur l’identique ne sont pas de simples exercices esthétiques où le sculpteur répèterait gratuitement un processus de création ; il s’agit plus ici d’une plongée primitive dans les combinaisons de figures élémentaires. Cette démarche rejoint celle de Jean Tardieu qui, dans les “Formeries”*, écrit :

« Mes outils d’artisan
sont vieux comme le monde
vous les connaissez
je les prends devant vous :
verbes adverbes participes
pronoms substantifs adjectifs.
…/…
Je les pose sur ma table
Ils parlent tout seuls je m’en vais. »

Les œuvres d’Alban Lanore, taillées spontanément dans la masse d’un matériau qui oppose la résistance de son essence, font entendre cette musique fondamentale. Celle d‘un esprit qui cherche le plein et le creux du verbe, dans le travail automatique de la main. Le plein naissant du polissage des surfaces qui fait vibrer le veinage et les traces du temps, le creux, calciné, carbonisé qui fige le bois dans un état géologique des profondeurs. Nous voilà renvoyés avec naturel dans un voyage entre l’ère carbonifère et l’étendue de la forêt où les lettres d’un abécédaire imaginaire se dressent comme les allégories de notre devenir. A notre insu, l’alchimie de l’artiste a transformé notre regard, de la simple observation de volumes épurés à la contemplation méditative devant la transmutation de la matière.

Jean-Pierre Plundr

"Des formes de la nature à la nature des formes"




Biographie >

Alban LANORE est né à Paris en 1966. Il vit et travaille en Touraine, à l’écart du monde artistique. Il développe là en toute liberté une œuvre en dehors des modes.
Ce sont les voyages et les rencontres qui lui ont donné la vocation de la sculpture. Il se considère comme un artiste autodidacte.

Après avoir conçu et réalisé des décors pour des parcs d'attractions, il crée en 1991 avec sa compagne, Nanou GRIMAULT, une société de décor végétal qui les amènera à voyager à travers le monde. En 1998, un voyage au Gabon change leur vie, tant d'un point de vue artistique qu'éthique, Alban y puise l'inspiration d'une tout autre façon de travailler qu'il met en œuvre
dès leur retour à Paris. Après le Gabon, c'est la forêt amazonienne, et notamment les concessions forestières, qu'il prospecte régulièrement pour y récupérer uniquement les rebuts.

Des rencontres importantes ont jalonnées son parcours de sculpteur, le premier qu'il rencontre adolescent, Jean-Jacques POPILLE, bien connu des amateurs d'art brut, puis Frans KRAJCBERG ardent défenseur de la sauvegarde de la nature et auteur avec Pierre RESTANY du "Manifeste du naturalisme intégral", qui l'encourage dans sa démarche, et Vincent BATBEDAT qui lui apportera une recherche en art construit qui au fil des années, fera en sorte que son travail organique s’épure pour que ses dernières sculptures "abstractions géométriques" inaugurent une esthétique proche de l’art construit tout en restant personnelle.



Expositions récentes >

2016 : Galerie GUIGON, Paris / Salon Réalités Nouvelles, Paris / Salon Artcité, Fontenay.
2015 : Journée du patrimoine, « Autour de Nicolas de Staël » Château de Marcilly-sur-Maulne /
Salon Réalités Nouvelles, Paris / Salon Comparaisons, Paris / Galerie A.BARD, Boulogne 92.
2014 : Art au Paradis, Savonnières / Salon Réalités Nouvelles, Paris / Invité d'Honneur "l'Art au Quotidien", Tours / Galerie Michèle BROUTTA, Paris.
2013 : Galerie SHAG, Boulogne / Aix en Œuvres, Aix-en-Provence /
Théâtre de l'Apostrophe, Pontoise .
2012 : Galerie Michèle BROUTTA, Paris.
2011 : Sculpt'en Sologne 2ème biennale de sculpture monumentale.