Animation abstraite 2015

Tel que la peinture et la plastique moderne, le film aussi commence à déployer et former son matériel spécifique : « le mouvement et la lumière ! » Viking Eggeling, (catalogue Réalités Nouvelles 1947)

Après le très bon accueil reçu à l'édition précédente de Réalités Nouvelles, le groupe «Animation Abstraite» prend ses marques dans cette édition 2015, se définissant avec plus de précision pour trouver toute sa place dans le salon. Les visiteurs de 2014, en particulier les jeunes, se sont réjouis de trouver au salon cette forme d'expression, toujours nouvelle malgré ses cent ans d'existence, et qui correspond à leur culture de l'image.
Les artistes participant dans d'autres sections se sont parfois révélés eux-mêmes créateurs, expérimentateurs dans ce domaine aussi, certains figurent dans la sélection de cette année, de nouveaux noms apparaissent. Cependant, le jury a dû refuser plusieurs propositions qui ne correspondaient pas aux critères déjà définis.
Quels sont ces critères ? Principalement le caractère abstrait, non figuratif et non aléatoire des œuvres, mais s'agissant d'une création très vivante, utilisant des outils constamment en évolution, les critères ne peuvent rester figés et le jury est ouvert aux propositions argumentées pour l'avenir.
En cette année où l'on célèbre le centenaire du « Carré noir » de Malévitch, nous pouvons rappeler ses paroles concernant l'animation abstraite. Evoquant dans sa correspondance avec les cinéastes Dziga Vertov et S.M.Eisenstein la puissante influence de la peinture sur la composition, le cadrage et l'éclairage des films, il concluait en disant que dans un temps « pas très éloigné de nous [...] vont arriver dans la cinématographie des artistes abstraits-non figuratifs qui, ayant compris l'essence de l'art, apporteront aux films une qualité tout à fait nouvelle ». Les artistes abstraits rêvaient de représenter le mouvement, le cinéma renouvelle à l'infini le champ des possibles.

David Apikian

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

DEBULLY Michel


1951 - France
54bis, route de Vernon
27620 - Sainte-Geneviève-les-Gasny
06 82 41 37 80
Email
Site : www.debully.com



DANSES GEOMETRIQUES

Quelques animations numériques réalisées à partir de mes peintures numériques, dans notre univers technologique et multimédia la peinture est vouée à sortir du cadre classique de la toile

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

LOYER Christophe


1956 - France
41quater, Bd Paul Vaillant Couturier
93100 - Montreuil-sous-bois
Email
Site : www.christopheloyer.fr



VARIATIONS SKOTÉNOGRAPHIQUES
3 mn - 2013

Dans VARIATIONS SKOTÉNOGRAPHIQUES, huit faisceaux lumineux tournent autour d'un centre obscur qui les attire.
L'un des enjeux de ce travail est le dialogue qui se tisse entre son et image.
Son et image dansent en effet autour de quelque chose qui ne se laisse pas saisir…
Les variations skoténographiques ont été créées au skoténographe, un orgue à lumières construit sur le principe d'un invisible centré.
Skoténographie est formé à partir des mots grecs skotéinos : obscur, et graphein : écrire.
Apparentée à photographie qui est "écriture de la lumière", la skoténographie est "écriture de l'obscur", "autour de l'obscur", "à propos de l'obscur".

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

PAYAN Charles


France
14, allée des Soupirs
38210 - TULLINS
06 23 00 14 88
Email
Site : en reconstruction.



Quelques animations sur les découpages articulés, basées sur le travail d'un mathématicien arabe du Xe siècle, Ibn Qurra.


••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

PELTIER Jean-Baptiste


1990 - France
06 01 67 52 43
Email



Tokyo Times Ten - 3 mn

« Tokyo Times Ten » est une séquence visuelle en lien étroit avec le son. Un réseau s'y forme telle la rouille ou la moisissure, une contamination systématique qui se révèle comme un parcours lancinant au rythme métallique et agressif du son qui l'accompagne.


Marita POEST CLEMENT POIROT MATSUDACosette GOURJONHélène VANSBernadette  DELRIEUJean-Michel KAARTUZ-ETIENNEPierre MILLOTTETania LE GOFFAnne ZABLOTPierre BOILLOTMaria ARVELAIZ-GORDONLaurent KARAGUEUZIANJuan-Carlos ZEBALLOS-MOSCAIROJean CHARASSEJanos KALMAR