LECA Caroline

Peinture
Né(e) en :1974
Nationalité :France
roca.meunier@laposte.net
http://carolineleca.wix.com/artiste

Gris 171 - 2017 - Acrylique sur toile  146x114

Démarche

Mon travail naît d’un intérêt particulier pour les lisières.
La façon dont la lumière dématérialise les passages.

Au gré de mes recherches et de mes observations, j’ai souvent la tête en l’air.
Je photographie les flous et les brumes, les déplacements. Je zoome, aussi.
Les clichés ratés mais spontanés, retiennent toute mon attention. Ils me semblent sincères.

A l’atelier, le geste est primordial : il survient sur des fonds conservés, retravaillés, grattés, frottés, dilués.
Peinture, crayons, pastels, outils, expérimentation. Si l’énergie n’est pas la bonne, il faut recommencer …

Tête en l’air. Je vois en l’air, la lumière entre les feuillages, abstraite. J’observe la canopée, le haut des arbres, là où l’on ne sait plus ce qui appartient au ciel ou à l’arbre. Souvent je photographie, de manière spontanée : j’immortalise des nuages, le ciel, des bords de ciel, ce que l’on voit lorsqu’on lève la tête. Des lisières. C’est d’un va-et-vient perpétuel et désorganisé entre mes photos, mes dessins et mes tableaux que naît mon travail.

Qui suis-je ? Orléanaise, née en 1974, j'ai très rapidement regardé derrière mon père lorsqu'il croquait nos paysages de balades, et ce que je ressentais m'a plu.
Et puis, j'ai voulu être architecte, j'ai donc passé six ans dans le quartier des Beaux- Arts de Paris, à l'Ecole d'Architecture de Paris-la-Seine (1992-1998), où j'ai aiguisé mon regard.
Mes yeux se sont ouverts un peu plus grands encore, lorsque j'ai eu le bonheur de suivre l'enseignement de la plasticienne Béatrice Casadesus : les processus de création, le Japon, l'art contemporain, l'espace, la matière, tout m'a passionnée. J'ai préféré alors la scénographie à l'architecture, l'éphémère au pérenne, la qualité à la quantité ...
Après quelques stages de scénographie en Avignon, à Orléans et à Paris, j'ai présenté mon diplôme : un théâtre troglodyte dans les calcaires berrichons.
Mon diplôme d'architecte DPLG (1998)en poche, j'ai collaboré avec divers cabinets berruyers, orléanais et parisiens, en commençant à sculpter, en continuant à dessiner.
C'est à Djibouti que j'ai osé peindre, et à mon retour en France en 2007 que je n'ai pu m'en passer.
Puis, entre 2007 et 2010, j’ai fréquenté les Ateliers des Beaux-Arts de Paris (atelier de Jean-François Courteaux) et les ateliers partagés du 100 rue de Charenton.
De septembre 2010 à juin 2011, j’ai vécu à Madrid, et ai partagé un atelier avec des artistes madrilènes dans le quartier de Bellas Vistas.
Je demeure et travaille maintenant à Saint-Aquilin de Pacy en Normandie.Je suis également enseignante en arts plastiques.

Expositions

2016 Salon Réalités Nouvelles à Paris
2015 Salon Réalités Nouvelles à Paris
2014 « Skin, fais-moi ma peau », galerie Catherine Houard, Paris 6è
et Galerie AÅA Reinold Paris 8è
Salon Réalités Nouvelles à Paris
2013 Supermarché de l'Art à Toulon, et Albertville
Salon des Hivernales à Montreuil
Salon Réalités Nouvelles à Paris
Exposition commune au Château de St-Jean-le Blanc (Orléans)
2012 Supermarché de l'Art à Toulon, Rignac et Albertville
Salon Réalités Nouvelles
2011 Exposition personnelle à la galerie Moment d'Art, Paris
2010 Exposition collective des ateliers des Beaux Arts de Paris 20è
2009 Exposition commune au Château de Saint-Jean-le Blanc(Orléans)
2008 Exposition collective des ateliers des Beaux Arts de Paris 20è
2006 Exposition collective à Djibouti