FERRAND Jacky

Peinture
Né(e) en :1958
Nationalité :France
7, place des Récollets
17100 Saintes
Tél. 05 46 74 67 58
GSM : 06 15 11 62 66
ferrand.gaillard@club-internet.fr

Sans titre - 2016 - Acrylique sur toile marouflée 100x90

Extraites d'une série de neufs toiles de 80cm X 80cm d'envergure, les deux toiles présentées cette année au salon des Réalités Nouvelles organisent leur espace pictural autour de deux concepts qui peuvent qualifier le rapport des parties au tout dans une œuvre: la pliure et la déplétion.

Sans devenir baroques ou néo-baroques les œuvres présentées cette année ont recours à la pliure telle qu'on l'entend en imprimerie, à savoir une partie de papier repliée sur elle-même, pour une toile et la déplétion pour l'autre qui consiste à diminuer la quantité de quelque chose, le support ici, en l' occurrence. La toile entière de 80 cm x 80 cm ne présente qu'une suggestion de pliure; en fait c'est la trame labyrinthique qui est repliée sur elle même mais la partie repliée laisse apparaître la trace du tracé labyrinthique pendant symétrique de ce qui est replié. Le tout est animé par la pliure des parties. La déplétion matérialise par un vide la partie repliée. Cette concrétisation de la pliure dans la déplétion impose des choix chromatiques concernant la tranche des toiles. Les toiles avec pliures ont une couleur de tranche similaire à la couleur de la surface peinte hors pliures et traces des pliures suggérant ainsi que c'est bien la surface du support qui est repliée. La toile avec déplétion a quant à elle la tranche des parties coupées de la même couleur que la partie correspondante repliée ce qui induit visuellement une couleur dans l' épaisseur du support masquée
par une surface par ailleurs grise, la fameuse couleur « principielle » de Klee.

La pliure et la déplétion permettent donc de remettre en jeu les composantes matérielles de l'objet peint: support, surface et couleurs. Et cette remise en jeu est « ordonnée » par l'arbitraire des plis de la texture labyrinthique. Le pli / pliure engendre l'organisation plastique ( formes et couleurs) et le pli / déplétion la découpe du support. Ces deux formes de pli suggèrent des gestes absents de l'œuvre finie et regardée. Mais un doute heuristique sur le rôle joué par ces différents plis dans le processus créatif de ces travaux nous offre le plaisir du questionnement des œuvres
J A C K Y F E R R A N D
C h o i x d ' e x p o s i t i o n s

E x p o s i t i o n s p e r s o n n e l l e s
2010: Mairie de Saintes
SNO Gallery, Sydney

Expositions collectives:
2010: Réalités Nouvelles, Parc des expositions, Vincennes
2009: Réalités Nouvelles, Parc des expositions, Vincennes
2008 - Lycée Merleau-Ponty, Rochefort sur Mer
2006 -Corderie royale, Rochefort sur Mer
2003 - Espace Encan de La Rochelle
1999 -Atelier Jean Chazy, Paris
1998 -Centre d'Etudes d'Architecture et d'Urbanisme
(Université de Houston et Californie du Sud) ,Saintes
-Librairie Calliope , Saintes


E x p o s i t i o n s c o l l e c t i v e s
2007 - Musée d'art construit Satoru Sato, Tome, Japon
-Salon des Réalités Nouvelles, Parc Floral, Vincennes
-Abstraction géométrique, château de Tours
-Territoires abstraits, Les Moulins de Villancourt, Grenoble
- Prix des Mouettes, Conseil général 17,La Rochelle
2006 - Parc floral, Vincennes, Salon des Réalités Nouvelles
- Netz Toyota, Sendaï, Japon
2005 - Parc floral, Vincennes, Salon des Réalités Nouvelles
2004 - Parc floral, Vincennes, Salon des Réalités Nouvelles
- C.E.A.U de Saintes, "Entre-deux" avec Henri Prosi
2003 -Espace Auteuil, Porte d'Auteuil, Paris, Salon Réalités
Nouvelles
2002 -Espace Auteuil, Porte d'Auteuil, Paris, Salon Réalités
Nouvelles
-"Diptyques ( et confidences...)" , C.E.A.U de Saintes
2001 -Espace Auteuil, Porte d'Auteuil, Paris, Salon Réalités Nouvelles
-Salon d'Art Contemporain ,Albigny-sur- Saone
-Palais des Congrès , Royan, Biennale d'Art Construit
-Maison de la Charente-Maritime, La Rochelle, Prix des
Mouettes
-ENSBA Paris, Grands et Jeunes d'Aujourd'hui
- Fondation D.A.N.A .E Jarnac
2000 -Espace Eiffel / Branly, Paris, Salon Réalités Nouvelles
-Mondriaanhuis, Amersfoort, Pays-Bas, Mondiale Echo's
1999 -Espace Eiffel/Branly, Paris, Salon Réalités Nouvelles
-Fresnes ,« Fresnes Art Espace »,salon de Juin,
-Palais des Congrès, Royan, « Concret / construit »,
1998 -Eglises de Thaims, Villars-en-Pons, Rioux et Rétaud (17)
« Résonance-Art Roman/Art Contemporain »
Textes de:

Gérard Adde,
Les tâtonnements de l'effusion

Claude Margat,
Le mécanisme vertical
Où pense l'espace
Le sens muet du regard
Le présent conjugué

Denis Montebello,
La peinture en question(s)

Michel Nédélec,
Le regard fait signe la trace qui s'hallucine
Rêve d'infini
Actes d'un plasticien

Pierre Chastaing,
Incerto tempore, incertis locis

Philippe Guiot,
Jacky Ferrand, 2003


Trois livres d'artiste:

-Quinto en 1997

-Gris pregnant: Six approches sérigraphiques, légèrement craquelées en 1997

-Douze contributions sérigraphiques à une peinture pour voir en 1998
Ces deux derniers livres ont été réalisés avec la complicité de Jean-Louis Gatineau.