TAKAHASHI Michio

Peinture
Né(e) en :1953
Nationalité :France
3, rue de la Tuilerie
39100 Dole
Tél. 03 84 82 61 18
GSM : 06 37 89 97 60
takahashi.michio@free.fr
http://www.wix.com/4n2782/takahashi

Sonate n°5, Op. 24 - 2016 - Huile et collage 100x180

Michio Takahashi né à Tokyo en 1953, arrivé en France en 1976. Il s'inscrit à l'Ecole National des Beaux-Arts de Paris, à l'Ecole Régionale des Beaux-Art de Besançon, et obtient DNSEP en 1982. Il expose en France, en Allemagne, en Suisse, au Pays-Bas, en Chine, au Japon et participe aux Salons et Foires internationales d’Art Contemporain. Vit et travaille à Dole


°°°


L’univers visible et invisible ne relève pas d’une fiction philosophique ou religieuse, mais bien d’une vision culturelle propre à chaque société. Pour rendre plus complexe la perception de ces mondes matériels et conceptuels, la définition de leurs limites est variable. Ainsi, pour certains, il devient possible de déclarer visible ce qui est invisible pour d’autres. C’est un des paradoxes bien réels de l’Art.
Les sensations culturelles préparent chacun à percevoir, différemment et pourtant sans illusions, des représentations particulières et personnelles des objets, des émotions et des pensées. Bizarrement, pour nos esprits marqués par le cartésianisme qui prône le choix binaire, il se crée un espace ou une réalité entre deux notions pourtant antagonistes. C’est certain, le blanc et le noir ne se mélangent pas simplement pour donner du gris.
Dans cet ordre des perceptions, ce que nous voyons et ce que nous ressentons est propre. Cette évidence prend une dimension particulière dans l’Art, démontrant qu’une Œuvre artistique tend à mettre en relation une multitude de vérités parallèles, sans rejets, ni sélections. Le cosmos prend une ampleur nouvelle où tout devient possible, voire où tout devient souhaitable.
Michio Takahashi nous révèle dans ses créations la relativité de la vision et du concept, en proposant des lectures décalées. Le réel devient subjectif et le conceptuel prend une matérialité insoupçonnée, sans limites aucunes (ni floues, ni précises). C’est ce décalage subtil, propre à la culture japonaise, que l’artiste met en évidence par son Art.
Tout un travail sur l’espace intercalaire prend corps ; le blanc (ou le vide) entre deux teintes crée de nouveaux espaces essentiels dans l’appropriation de la peinture de Michio Takahashi ; Ainsi, que nous découvrions la « Ville », ou non, n’a pas d’importance pour autant que nos yeux transmettent et permettent à nos émotions de s’exprimer ; Ainsi nous ne serons ni dehors, ni dedans, mais nous même.
Jacques Cavin / novembre 2006


°°°


Les battements silencieux de la vie
Depuis deux décennies, Michio Takahashi nous transporte dans un monde imaginaire, un monde de pureté, de sérénité et d’harmonie. Il peuple sa toile de signes sibyllins, entre divisionnisme et abstraction. Peut-être faut-il plutôt rattacher ceux-ci à la calligraphie japonaise, talent hérité de sa mère… Au papier de riz, il substitue la toile vierge sur laquelle il jette une myriade de vibrations colorées. Jusqu’alors le bleu céleste dominait son langage chromatique, désormais il introduit le rouge, source d’un dynamisme nouveau. Dans ses titres évoquant des personnages n’exprime-t-il pas les battements silencieux de la vie ?
Chantal Duverget / janvier 2016

Expositions personnelles
2013 Galerie Arcadache, Vallorbe, Suisse
2011 Maison de la Culture, CRL de F-C, Arbois
2009 Musée des Beaux-Arts - Musique sacrée du monde, Dijon
2006 Galerie Arcadache, Vallorbe, Suisse
2005 Galerie La Prédelle, Besançon
2003 Chapelle de la Congrégation, Poligny
2002 Chapelle de l'Hôtel de Ville, Vesoul
2001 Institut Claude Nicolas Ledoux, Arc-et-Senans

Expositions collectives
2016 (depuis 2008) Salon Réalités Nouvelles, Parc Floral, Paris
2016 « Une exigence commune », Fort Rammenkens, Pays-Bas
2016 « Mac3 - Art contemporain », Dole
2015 Salon Comparaisons – Groupe Signes et Traces, Grand Palais, Paris
2015 (depuis 2003) Biennale des Arts Plastiques en Franche-Comté, Micropolis, Besançon
2015 Salon international d'Art, Château d'eau, Bourges
2015 « Sommer exhibition of Beelden in Gees », Gees, Pays-Bas
2014 « RN Structure », Guoyi Art Museum, Pékin, Chine
2014 « Âmes en résonance France-Japon », Palais du congrès, Takamatsu, Japon
2014 « Sekimori-ishi contempoarin », Musée SieboldHuis, Leiden, Pays-Bas
2014 « 12 artistes s'associent », Galerie Charlemagne, Bois-Colombes
2013 Salon Comparaisons – Groupe Japon, Grand Palais, Paris
2013 « Caravane / Paris-Damas-Tokyo », Orangerie du Sénat, Paris
2013 « Appel du Tuzlat », Hôtel de l'Alsace, Strasbourg
2012 Salon de l'Art contemporain, Tel-Aviv, Israêl
2012 « Triptyque », Cité des Arts, Paris
2012 Salon d'automne, Musées de Dailian et Hainan, Chine
2011 « Appel de Tuzla », Monastère franchiscain, Bosnie-Herzégovine
2010 « Concours Talent Poissy », Poissy
2008 « 6 artistes de Bourgogne/Franche-Comté », Kagawa, Japon
2007 « Tel quel », La Chapelle de l’Hôtel de Ville, Vesoul
2005 « Which word is it ? » , Le Mée-sur-Seine
2002 « Deux peintres », Palais du Duc de Bourgogne, Dijon
2000 « Jeunes talents à découvrir », Galerie Objectifs Soreya Azarmsa, Genève, Suisse
2000 Foire Internationale ‘ST'ART’, Strasbourg

Divers
2011/13 « Thé ou Café » - Tatiana de Resnay / Amélie Nothomb, France 2 télévision
2009 « Forum of Fine Art », Direction culturelle de Raqqa, Syrie
2002 Concert « Entre deux Rives », Célébration V. Hugo, CDN, Besançon
2001 Affiche «Jardins» de Saline Royale - Institut C-N. Ledoux
2000 Performance « Résonances - 1 poète/1 peintre/2 pianistes », IUFM, Besançon
1999 Défilé de mode « Motifs de kimono », Monte-Carlo, Principauté de Monaco
1996 Affiche « 50ème Festival International de Musique de Besançon »
1995 « Chacun ses goûts - Michio Takahashi », France 3 Bourgogne/Franche-Comté

Acquisitions
2003 Groupe Alpha-C, Pont-de-Roide
1999 Nakayama collection, Ashiya
1997 Sun Valley Resor, Nasu
1996 Urban Resources Development, Tokyo
Livres
2012 « Dialogue avec F. Migeot », Lettres comtoises, ALAC
2011 Catalogue « Appel de Tuzla », Bosnie-Herzégovine
2005 Encyclopédie de l’Art en Franche-Comté
1998 Catalogue « 6 artistes résident en F-C », Musée de Besançon