SINS Madeleine

Peinture
Nationalité :France
38, Passage du désir
75010 Paris
GSM : 06 13 57 13 98
missou22@club-internet.fr
http://www.madeleinesins.com

Buée - 2016 - Acrylique sur toile - 162x130

Mes tableaux se composent selon une loi cachée qui exige un dédoublement entre ma sensualité et mes intentions. L’œuvre, en se faisant, détourne, recompose ou trahit complètement mes intentions. Et en dernière instance, parfois, un équilibre, souvent bancal, me délivre de l’œuvre : je peux passer à la suivante.
Ma démarche artistique est toujours un combat entre ma spontanéité et ce moi caché. L’œuvre se forme d’abord sans moi, selon mon (bon ou mauvais) plaisir : je n’ai pas une idée mais l’envie de peindre.
Dès les premières traces de peinture (acrylique le plus souvent), la raison pointe son nez. Et la lutte commence : d’un côté la volonté de droites horizontales, verticales, obliques, avec des couleurs grises, des architectures rationnelles. Le monde du sérieux. Face à la raison, la sensualité s’impose toujours au début avec une certaine force : couleurs vives, désordre des objets. Le tableau trouve sa forme quand le sensuel et la raison cessent de s’opposer. Quand le sensuel se soumet à l’intention, quand l’intention se laisse prendre par le sensuel.
Je peux alors assembler les couleurs sans crainte du chaos, et contraindre mon désir à une loi invisible et opaque.
Mon travail est accompli quand la séparation entre le sensuel et la raison se résout. Quand s’instaure une réciprocité. De cette mise en tension naît une œuvre. Qui ne survit à mon atelier qu’à la condition d’être un coup de cœur.
Ma première référence revendiquée pourrait être la peinture rupestre. Comme chez les artistes de la préhistoire, il s’agit pour moi d’inventer une image, sorte d’émanation impensée qui par l’intuition esthétique, écarterait la mort et rapprocherait l’œuvre d’une nature indéfinissable.
C’est le sens de l’usage d’un clair-obscur, paradoxal, qui confond les valeurs et obscurcit les sujets.
Et parvenir à une œuvre où le travail ne se voit pas, où le désir l’a confondu. Ma peinture, quand je l’aime, c’est de la pop music.

Expositions
2016/2017 Exposition avec Pascale Met / Espace Abstract Project - 75012 Paris
Oct 2016 Salon Réalités Nouvelles / Parc Floral - 75012 Paris
Mai 2016 Exposition collective / Cercle des artistes de Paris - Parc Floral - 75012 Paris
Mai 2016 Exposition collective / Galerie JeanMichelBerlin - Berlin
Mars 2016 Exposition personnelle « Deeply» / La Capitale Galerie - 75001 Paris
Oct 2014 Exposition Galerie Jouffroy Drouot / Passage Jouffroy - 75009 Paris
Mai 2014 Exposition personnelle « Peintures » / Galerie Charlotte Norberg - 75003 Paris
Mai 2014 Salon d’automne International / Galerie Schlassgoart - Grand Duché du Luxembourg
Oct 2013 Exposition personnelle « Nu et abstraction, le corps et sa disparition » / Espace 93 - 75007 Paris
Oct 2013 Salon d’automne / Champs Elysées - 75008 Paris
Mai 2013 Exposition collective « Amis du Salon d’Automne » /Galerie Béatrice Bellat - 75018 Paris
Avril 2013 Exposition personnelle «Architecture et mystère» / Galerie du vieux Colombier - 75001
Déc 2012 Salon des Hivernales de Paris Montreuil / Palais des congrès - Montreuil
Juin 2011 Exposition collective « ö en couleur » / 75011 Paris

Formation
Depuis 2014 Atelier Martin Bissière / Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris
2011/2014 Atelier Jean-François Courteaux / Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris
2009/2011 Expression plastique / Cours municipaux pour adultes Paris
1990/1998 Architecte DPLG - Ecole d’Architecture Paris Villemin EAPV
1993/1994 DEA Diplôme d’études ­Approfondies en ­Urbanisme / Institut des Hautes Etudes sur l'Amérique latine IHEAL
1989 Année probatoire / Atelier Met de Pennighen
1988 Année probatoire / Atelier Hourdé
1987 A Level « Art and Craft » / Belzise Parc College of Arts London
1986 Baccalauréat section scientifique - Mention Très Bien / Lycée Jean Dautet La Rochelle