MET Paskale

Peinture
Né(e) en :1970
Nationalité :France
53, rue de Faubourg du Temple
75010 Paris
GSM : 06 10 58 47 35
paskale@noos.fr
http://www.paskalemet.com

Calbuco 2 - 2016- Encre et acrylique - 150x150

En partant du noir, premier pigment fabriqué par l’homme, le caractère ancestral de la trace noire s’est imposée comme point de départ de mon travail. Médium emprunté à la calligraphie chinoise, l’encre noire déversée sur la toile agit comme un tatouage, indélébile et définitif. Cette trace ainsi formée s’apparente à l’idée du passé, d’une mémoire du passé, d’un passé ineffaçable constituant de notre identité. Pour contrebalancer l’autorité et l’immobilité de la trace noire, j’utilise le geste comme « océan d’énergie », expression du « Dan Taï ». D’après Han Yu (768-824), « Lorsqu’on a mis toute son habileté et toute son intelligence dans la pratique d’un art et que l’on agit spontanément sous la dictée du dedans, selon le mouvement de l’énergie intérieure, le pouvoir agissant est à son comble et l’indépendance est assurée : aucune réalité extérieure n’a plus d’emprise sur nous. »

*Lettre d’adieu à l’abbé Gaoxian
Après des études de photographie à Paris et à Auckland (Elam School of fine Arts), Paskale Met travaille comme photographe indépendante en France, en Nouvelle Zélande puis au Japon et en Chine où elle réside plusieurs années. En 2013, de retour à Paris, sa rencontre avec la peinture de Martin Bissière va être décisive. Elle s’inscrit dans son atelier aux ABA de Paris. Dès lors, son engagement dans la peinture sera entier.