FRANKESKI Francis

Peinture
Né(e) en :1951
Nationalité :France
14, rue Marcel Géré
41200 Villefranche sur Cher
Tél. 09 50 47 98 02
GSM : 06 21 15 91 83
keskifran@free.fr
http://www.frankeski.fr

Tensions 18- 1999 - Grès cerame 62x62

« Celui qui a trouvé, c’est qu’il n’a pas bien cherché » dit le philosophe. Alors Frankeski cherche depuis longtemps son monde, sa planète loin des ismes de toutes sortes et des tiroirs où on enferme si volontiers. L’art a toujours été pour lui le domaine de la liberté, de l’exigence, pour dire la beauté du monde, sa richesse, sa complexité aussi.
Parti très tôt sur le chemin, volontairement autodidacte, étudiant sans cesse, passé de l’expansion du moi dans des installations sauvages de grands formats à la compression de son expression artistique et la découverte de son chemin intérieur, il a abordé l’île de l’abstraction comme on rentre chez soi, naturellement. Il n’a pas allumé de feux pour signaler sa présence, il a profité de cette liberté de mouvements pour avancer, s’affronter, trouver les passages, reculer parfois, détruire aussi et recommencer avec plus de force.
Depuis les années 2000, son mode d’expression ne cherche pas à représenter ou figurer le réel, mais à mettre en correspondance son univers intérieur avec celui du spectateur. Celui-ci peut alors jouer avec son imaginaire, chercher à la forme abstraite un autre sens qu’elle-même et se surprendre à confondre la notion de forme avec celle d’image ou de signe.
Frankeski laisse la part belle à l’imagination de la matière, recherchant le primitif comme l’éternel, la forme interne à la forme, la beauté de la matière cachée sous la beauté formelle.


1951 Toulouse
Peintre et sculpteur français. Autodidacte
1966 Un voyage scolaire lui fait découvrir Goya, Ingres et Bourdelle
1es sculptures non figuratives (1 ex conservé)

Années 70 Diplôme de Sciences-po en poche fait son coming out artistique.
Divers métiers lui permettent d’approfondir sa formation artistique dans les musées européens notamment

Années 80/90 S’installe près de l’Italie dont il est originaire par sa mère.
Nombreuses installations sauvages de grands formats dans la nature :
* Bonjour Monsieur Nietzsche (1.8m de haut, 103kg-plâtre et grillage)
Chemin de Nietzsche Eze-Village Alpes-Maritimes. France
* Dernier concert à Tchernobyl (35m2 plâtre et grillage)
Hauteurs de Beaulieu-sur-Mer. France.
*Hold-up chez Cartier (groupe statuaire plâtre et grillage 2.50 m de haut) – Cannes. France
Etc.
Multiples recherches, dessins, fusains sur toile, mosaïque – approfondissement de la symbolisation du trait.
Cherche à rendre une perception globale de l’œuvre, indépendamment du point de vue. Nombreuses sculptures en tiges d’acier soudées. (Naissance de Vénus, Puzzle woman, portrait de Woody Allen etc.)

Années 2000
Parallèlement à ses travaux artistiques, 30 ans de recherches spirituelles et symboliques le conduiront finalement à l’abstraction.
Fixation de son mode d’expression : les carrés-carrés : tableau carré – modules carrés peints de 5 x 5

Dernières expos :
Réalités Nouvelles Paris 2016
Prinsengracht Amsterdam 2007
Summer Exhibition Tate Gallery 1995