THAMIN Michel

Sculpture
Né(e) en :1946
Nationalité :France
Leuriou 
56630 Langonnet
Tél. 09 54 83 43 79
GSM : 06 52 10 87 99
michel@thamin.eu
http://thamin.eu

Gisement RN#3 P221 & L160 [détail] - 2011/2016 (©photo michel thamin)

Michel Thamin sculpte la pierre. Il la taille, l’entaille, l’incise. Il creuse inlassablement dans la chair primitive du monde, s’aventurant ainsi dans la géologie de la matière. Son amour de la pierre, il le doit à ses vadrouilles parmi les stèles du Père-Lachaise, mais aussi à ses émotions devant les menhirs de Carnac.
La pierre, dès lors qu’elle entre dans l’atelier de l’artiste, échappe malgré elle à son statut initial. Orpheline de son lieu d’extraction, elle devient en effet un matériau qui s’il conserve la lente métamorphose de son histoire, acquière cependant sous l’outil du sculpteur une autre qui l’ancre dans une durée nouvelle, la condamnant à un dilemme temporel entre l’éternité et l’oubli.
Il y a une grande harmonie dans la mise en scène des lithoglyphes de Michel Thamin. Pareille à une partition éphémère et aléatoire selon les lieux d’exposition et qui se joue le temps d’un regard, elle invite le spectateur à recevoir cette œuvre composite, comme le prélude d’un ailleurs tenu secret.
Cette vision panoramique rappelle singulièrement les alignements mégalithiques. Cette spatialisation étonnante qui provoque perplexité et interrogation ressemble à un damier improvisé où le spectateur est convié à s’aventurer, comme s’il devait engager une partie d’échec ou comme si l’artiste voulait qu’il saisisse mieux les nuances de cet alphabet insolite.
Ces boîtes de pierre entretiennent un jeu permanent entre le clos et l’ouvert, l’invisible et le visible, l’éphémère et le permanent, le passé et le présent, car elles composent autant avec l’espace de l’exposition qu’avec celui que le spectateur va découvrir au creux des œuvres.
Œuvre gigogne. Chaque pièce compose le récit d’une mythologie personnelle, faisant écho à des écritures singulières. En pénétrant sur ce damier de pierre, entre ces pions comme les fûts décapités d’une forêt légendaire, le spectateur est empreint d’humilité, car il doit se pencher, voire s’agenouiller pour soulever le couvercle de ces boîtes de la taille d’un empan pour y découvrir au cœur de la pierre une alvéole nervurée de signes. Certains y verront des runes scandinaves, des hiéroglyphes égyptiens ou des idéogrammes chinois, d’autres encore les signes évanescents du cairn de Gavrinis, plongeant ainsi le lecteur improvisé dans l’histoire de l’art et lui attribuant malgré lui un statut de paléontologue novice pour décrypter les imaginaires de Michel Thamin. ''C'est par les yeux que je gagne l'espace que je respire'' écrivait André du Bouchet. Ici aussi le regard du spectateur approfondit un peu plus son espace.
Le silence initial des sculptures fracture alors celui du spectateur et l’imprègne de doute et d’émerveillement. Le rôle d’une œuvre n’est-il pas de froisser les frontières du connu, pour révéler des territoires inédits qui le désarçonnent puis qui allègent son esprit de ses certitudes ?


Alain Le Beuze
né en 1946 à Paris - autodidacte - vit et travaille en Bretagne.
expositions personnelles et collectives depuis 1982 en France et à l'étranger.

_ expositions récentes [sélection]

2016
70 ans Réalités Nouvelles, manoir d'Étainnemare, Etouteville
Centre des arts André Malraux, Douarnenez (expo personnelle)
Réalités Nouvelles, Paris
2015
Cahors juin jardins, coproduction Fondation Espace Écureuil - Toulouse, Cahors (expo personnelle)
Galerie Arts Raden, Plogastel Saint Germain (expo personnelle)
Réalités Nouvelles, Paris
Chapelle Saint-Sauveur, intra muros, Saint-Malo (expo personnelle)
2014
Arts itinérance, CG d'Eure-et-Loir, Bonneval (expo personnelle)
mt-galerie, 3/30x30, Douarnenez
IMA, Abbaye de Coat Malouen, Kerpert
2013
Abbaye de Coat Malouen, Kerpert (expo personnelle)
Galerie Michèle Guérin, '20 ans', Limetz-Villez
Galerie le Ko, Huelgoat
Jardin des Plumes, galerie E. Heno & galerie M. Guérin, Giverny
2012
Galerie Michèle Guérin, Limetz-Villez (expo personnelle)
Art Élysées, galerie Michèle Guérin, Paris
2011
‘sculpture côté jardin’ galerie Michèle Guérin, Limetz-Villez
Galerie Richard Nicolet, Coustellet
Sculpt' en Sologne, Chaumont sur Tharonne
2010
Galerie les Stèles 'sans les mots', Huelgoat
Galerie Richard Nicolet, Coustellet
Médiathèque/Bibliothèque, Bannalec (expo personnelle)
Art Élysée, galerie Michèle Guérin, Paris
Galerie Ombre & Lumière, Saint-Malo