GARIN Pascal

Peinture
Né(e) en :1958
Nationalité :France
17200 Royan
GSM : 06 88 89 29 26
pascalgarin@orange.fr
http://https://pascalgarin.wixsite.com/artiste

Sans titre - 2017 - Acrylique sur toile 195x130 (©photo Pascal Garin)

Pascal Garin, artiste Français, est né en 1958 à Draguignan (Var 83).
Il est diplômé de la faculté d'Arts Plastiques de Paris1 La Sorbonne.
Il vit et travaille à Saint Sulpice de Royan, France.

La peinture est sa première passion qu'il n'a, depuis jamais quitté.
Artiste plasticien curieux de tout il explore de nombreux domaines
et organise plusieurs collectifs artistiques.
Il expose depuis de nombreuses années, expositions personnelles ou de groupe, en France comme à l'étranger.

Pascal Garin est avant tout un créateur, en trente ans de travail pictural
sa peinture a toujours été résolument tournée vers le non figuratif.
L'intention de l'artiste est avant tout d'ordre iconographique et non pas iconologique.
Même si il y a un message, parfois inconscient, c'est avant tout la vision plastique et le ressenti de l'artiste qui sont prépondérants.
Son travail tend à rechercher l’équilibre voir la fusion entre le geste et la synthèse.
Techniquement, la peinture acrylique associée à divers médiums
est la base des moyens plastiques mis en oeuvre.


«Geste et synthèse»

Dans son expression la plus aboutie, le geste fait référence à l’abstraction lyrique.(Mathieu, Pollock, Hartung, Destarac...)
La synthèse, dans sa forme ultime, fait référence à l’abstraction géométrique
et au constructivisme. (Mondrian, Kupka, Malévitch, Contreras-Brunet...)

Réconcillier ces deux extrêmes, c’est allier l'expression directe de l'émotion individuelle, une écriture gestuelle et une composition construite de manière rigoureuse dans un langage abstrait.

«Le geste forme une partie importante de la communication non-verbale.
La synthèse est une opération de l'esprit, tendant à faire de divers éléments
un ensemble homogène. Ecrire les réminiscences, transcrire pour dire l’émotion par des compositions aux structures affirmées.»
Neuville