PIERZOU Françoise

Peinture
Né(e) en :1944
Nationalité :France
Franziskus Festing Str 8
D 82049 Pullach Allemagne
Tél. +49 89 793 4892
GSM : +49 179 50 90 047
info@francoise-pierzou.com
http://www.francoise-pierzou.com

Pliage 2015/03 - 2015 - Acrylique sur toile 60x70

Sur les pliages de Françoise Pierzou
Comme artiste peintre avec la conception de la peinture en relation avec l’espace Françoise Pierzou a développé plusieurs formulations sur sa peinture. Entre autres il lui a appartient les pliages, c’est a dire des toiles découpés et pliés et peintes de chaque cotés. Le développement de cette formulation a commencé il y a presque trente ans et est devenue un classique de l’art concret et montre la signature de l’artiste. Comme porteur de couleur c’est son invention.
Le processus naturel de plier un morceau de papier, de tissus ou bien dans ce cas d’une toile à peintre et d’en rebattre une ou plusieurs parties existe depuis longtemps. Depuis les pliages de papier des Japonais jusqu’aux exercices de bases de Josef Albers au Bauhaus on pourrait mentionner beaucoup d’avantages sur l’exécution des pliages. Il en résulte la stabilité à travers les pliages. Il en résulte de cette façon facile une division de surfaces sans moyens compliques. Mais au contraire d’une division de surface plaine cela devient a travers le pliage et le rabat d’une partie une oeuvre de trois dimensions virtuelle. Pour cela plier est un processus vraiment constructif.
Ce problème pourrait aussi être indiqué sur une surface plaine a travers un dessin illusionniste. Mais la solution concrète, le fait du chevauchement et du recoupement, est trouvé seulement par l’action concrète et avec un matériau concret. C’est un accomplissement le plus remarquable de Françoise Pierzou d’avoir trouvé et osé faire ce pas du pliage concret à l’objet autonome. Dans le répertoire des permutations des possibilités concrètes et des méthodes concrètes on ne peut pas ignorer son invention.
Et la couleur? Strictement parlant ces objets seraient aussi intéressants comme pliages teints. Mais ils sont plus attractifs par le choix libre et subjectif des couleurs et la façon que peint l’artiste, qui d’ailleurs reconnaît qu’elle se tient souvent au changement de saisons : Elle choisi ses couleurs différemment par beau temps ou temps gris. Et cela instinctivement. Ainsi ce sont des objets naturels obtenus artificiellement.
Eugen Gomringer
Depuis le milieu des années 1970, Françoise Pierzou travaille comme artiste peintre aux confins de l’art concret et constructiviste. Ce sont surtout ses pliages - des toiles travaillées des deux côtés et pliées de telle sorte que l’endroit et l’envers apparaissent côte à côte –, qui l’ont fait connaître. Les pliages prolongent de manière cohérente ses travaux antérieurs, fortement liés aux notions d’espace et d’objet.
Francoise Pierzou est née le 24. décembre 1944 à Paris et a étudie du 1967 à 1973 à l’Académie des Beaux-Arts de Munich (Kunstakademie). Elle vie et travaille à Munich et en Provence.
Expositions principales
2015 Espace des Art Abstraits, Project 5 x 5, Paris
Salon Réalités Nouvelles 2015, Paris
2014 Galerie ACI, Paris
Salon Réalités Nouvelles 2014, Paris
2013 ikkp Kunsthaus Rehau, Allemagne
Gallery Jorge Hulian, Miami, USA
2012 Rationale III, Frauenmuseum Bonn
Mostra Oltramare, Naples
Colegio de Arquitectos de Quito, Equateur
2011 Museum of Geometric and Madi Art, Dallas, USA
Allianza Francesa, Quito, Equateur
Galería Espacio Chroma, Valencia, Venezuela
Art Nouveau Gallery, Miami, USA
2010 Galerie Nery Mariño, Paris
2009 Galerie Spielvogel, Munich
Museo de Arte Contemporanéo, Porlamar, Venezuela
1988 Städtisches Museum, Schwäbisch-Gmünd
1986 Galerie Klein, Bonn
1985 Die Rationale I, Frauenmuseum Bonn
Galerie Karin Fesel, Düsseldorf
1984 Galerie Lüpke, Francfort
1983 Galerie Dr. Luise Krohn, Badenweiler
1982 Galerie Artline, La Haye (avec Martin Barré)
1981 Galerie Hoffmann, Friedberg (Hesse)
Ulmer Museum
Förderprogramm für junge Kunst, Kunstmarkt Köln (Art Cologne)
1980 Galerie Wahlandt, Schwäbisch Gmünd et Stuttgart
Galerie edition e, Munich
1979 Städtische Galerie Villingen-Schwenningen (avec Osamu Nakajima)
1978 Kunstverein Munich

Collections (sélection)
Kunsthalle Mannheim
Allianz Versicherung, Berlin
Tetra Pak, Stockholm
Norddeutsche Landesbank, Göttingen
Museu de Arte Moderna, Rio de Janeiro
Museum of Geometric and Madi Art, Dallas
ikkp Kunsthaus Rehau, Allemagne
Zentrum für Kunst und Medientechnologie (ZKM), Karlsruhe
2014 Sandra Kraemer / Annette Gilbert
„Françoise Pierzou: 3 collagen / Eugen Gomringer: poesie“
dans: „Nichts für schnell-betrachter und buecher-blaetterer“
Kerber-Verlag, Berlin, 2014, S. 120 ff.

2011 Dieter Ronte
„Françoise Pierzou ou l’ordre nouveau en peinture“,
catalogue „Françoise Pierzou, pliages anterieur et nouveaux“, Bonn 2011

2009 Eugen Gomringer
„Konstanz und Veränderung im Werk von Françoise Pierzou“, catalogue Françoise Pierzou, Pullach, 2009.

1999 éditions hoffmann
Im Gehen sehen, Kunst in der Allianz Versicherungs-AG Berlin,
édité par les éditions hoffmann, 1999, p. 140.

1991 Helmut Schneider
„Françoise Pierzou“,
NIKE (Neue Kunst in Europa) n° 40, oct. 1991, p. 20sq.

1986 Friedrich W. Heckmanns
„Zu den Bildern von Françoise Pierzou“,
introduction à l'inauguration de l'exposition „Françoise Pierzou“,
galerie Karin Fesel, Düsseldorf, 1986.

1986 Eugen Gomringer
Introduction à l'exposition „Françoise Pierzou“,
galerie Edith Wahlandt, Stuttgart, le 24/04/1986.

1985 Arta Valstar
„Françoise Pierzou“, catalogue de l'exposition
„Die Rationale – Rationale Konzepte von Künstlerinnen 1915 – 1985“,
1985, p. 98sq. et p. 118.

1981 Eugen Gomringer
„Die Malerin Françoise Pierzou – Beobachtungen einer Tendenz“,
catalogue de l'exposition „Françoise Pierzou – Bildobjekte“,
Ulmer Museum, 1981.

1980 Eugen Gomringer
„Über Françoise Pierzou“,
discours d'inauguration de l'exposition „Françoise Pierzou – Bildobjekte“,
Ulmer Museum, le 23/10/1981.

1980 Hanne Weskott
„Françoise Pierzou, Galerie Edith Wahlandt, Schwäbisch Gmünd“,
in Kunstforum, vol. 37, 1980, p. 241sq.

1980 Bernhard Kerber
„Zu den Arbeiten von Françoise Pierzou“,
introduction à l'inauguration de l'exposition „Françoise Pierzou“,
galerie Edith Wahlandt, Schwäbisch Gmünd, le 13/01/1980.

1980 Klaus J. Schönmetzler
„Françoise Pierzou – Konzept für einen Raum“,
catalogue de l'exposition du même nom,
édition e, nov./déc. 1979,
livre 7 de l'édition e, Feldkirchen, 1980.

1978 Jürgen Morschel
„Einführung zu den Bildern von Françoise Pierzou“,
catalogue de l'exposition „abstrakt – konkret – absolut“,
Kunstverein Munich, 1979.